Votre question

comment on a inventé le premier langage?

Tags :
  • Programmation
Dernière réponse : dans Programmation
22 Avril 2005 14:24:10

comment on a inventé le premier langage?
merci

Autres pages sur : invente premier langage

a b L Programmation
22 Avril 2005 14:37:20

Tout part du microprocesseur.
Il connait une liste d'instructions différentes qui permettent de faire des opérations de base (addition, soustraction etc)
Pour que ce soit plus facile à coder (les chiffres en binaires et hexa ça va 5 minutes), l'assembleur a été inventé:
c'est la traduction lisible par l'etre humain de l'instruction.
par ex (processeurs intel):
B8 00 A0
est traduit par MOV AX, A000
B8 signifie que l'ont va mettre dans le registre AX (mémoire du processeur) une valeur celle-ci étant A000 en hexadécimal.
Ensuite, pour simplifier encore, des compilateurs on été fait pour traduire du langage C (par exemple) en assembleur.
etc...

L'assembleur est dépendant de l'architecture du processeur, un langage de niveau plus haut (fortran, C...) permet une abstraction du processeur: c'est le compilateur spécifique au processeur qui va traduire en assembleur ou plus directement en langage machine.
22 Avril 2005 14:42:21

et comment il la connu la liste des instruction le microprocesseur??:-p
Contenus similaires
a b L Programmation
22 Avril 2005 14:55:31

un microprocesseur c'est un circuit électronique:
Il contient un registre (IP pour les intel)qui indique l'adresse en mémoire de l'instruction suivante.
A prochain cycle d'horloge, les bits de la mémoire correspondant à l'adresse est envoyé sur le processeur (en fermant des sortes d'interrupteurs qui conduisent le courant électrique: le 1 c'est par exemple +6V et le 0 à 0V (je dis ces valeurs au hasard)
donc le processeur prend le courant électrique par plusieurs pattes (on va dire une patte par bits).
donc il reçoit:
10111000
qui vaut en hexa: B8. Avec des portes ET et OU, ces bits activent un circuit qui attend les 2 prochaines entrées et va les transférer toujours par les interrupteurs les valeurs dans le registre AX (partie basse puis partie haute).
00000000 10100000

Au final le registre AX contient 1010000000000000.
En suite, le registre IP est incrémenté pour passer à l'adresse suivante.
Ainsi de suite...

les interrupteurs sont les transistors: composants à 3 branches: on met du courant dans une branche spéciale et le courant passe entre les 2 auters bornes. S'il n'y a pas de courant, ça fait comme un interrupteur ouvert entre les 2 branches.
Et on peut faire un ET et un OU avec 2 ou 3 transistors.
22 Avril 2005 14:56:28

C'est vrai bonne question, comment tout a commencé, y'a écrire le langage mais aussi Lire le langag qui a été écrit....
Par exemple Firefox il lit le code HTML pour le retranscrire à ce qu'on voit sur la page...comment c'est fait tout ça... :-P
22 Avril 2005 15:35:06

et comment on envoit les 010101001000011010101010 au microprocesseur?
22 Avril 2005 15:37:59

comment le monde a été créé tant qu'a faire !?
22 Avril 2005 15:42:01

les 0 et les 1 sont envoyés au proc avec des fils électriques, 0 le courant passe et 1 le courant ne passe pas. (quoique ça peut changer).

pour plus d'infos, google, "circuits logiques", "algèbre booléenne" ...
22 Avril 2005 17:12:06

y on du mettre des ans pour inventer les DOS UNIX MAC et tout...
22 Avril 2005 17:26:14

Pas tant que ca, ca s'est devlopper tellement vite !!

Commencant pas des choses simples comme la calculatrice qui etais une suite de portes logiques, pour finir au premier ordinateur.

-------------------
En 1623, William Schickard inventa la première machine à calculer mécanique.
En 1642, Blaise Pascal créa la machine d'arithmétique (baptisée Pascaline), une machine capable d'effectuer des additions et soustractions, destinée à aider son père, un percepteur de taxes.
En 1673, Gottfried Wilhelm Von Leibniz ajouta à la Pascaline la multiplication et la division.
En 1834, Charles Babbage invente la machine à différence, qui permet d'évaluer des fonctions.
Cependant il apprend qu'une machine à tisser (métier à tisser Jacquard) est programmée à l'aide de cartes perforées, il se lance donc dans la construction d'une machine à calculer exploitant cette idée révolutionnaire.

C'est en 1820 qu'apparaissent les premiers calculateurs mécaniques à quatre fonctions :

* addition
* soustraction
* multiplication
* division

Ceux-ci sont rapidement (1885) agrémentés de clavier pour saisir les données. Des moteurs électriques viennent rapidement supplanter les manivelles.

En 1938, Konrad Zuse invente un ordinateur qui fonctionne grâce à des relais électromécaniques : le Z3. Cet ordinateur est le premier à utiliser le binaire au lieu du décimal.
En 1937, Howard Aiken met au point un ordinateur programmable mesurant 17 m de long et 2.5 mètres de hauteur, permettant de calculer 5 fois plus vite que l'homme :
C'est le Mark I d'IBM.
Il est alors constitué de 3300 engrenages, 1400 commutateurs reliés par 800 km de fil électrique.

En 1947, le Mark II voit le jour, ses engrenages sont remplacés par des composants électroniques.

En 1942, l'ABC (Atanasoff Berry Computer) du nom de ses concepteurs J.V. Atanasoff et C.Berry voit le jour.

En 1943, le premier ordinateur ne comportant plus de pièces mécaniques est créé grâce à J.Mauchly et J.Presper Eckert : l'ENIAC (Electronic Numerical Integrator And Computer). Il est composé de 18000 lampes à vide, et occupe une place de 1500 m2. Il fut utilisé pour des calculs ayant servi à mettre au point la bombe H.
Son principal inconvénient était sa programmation :
l'ENIAC était en effet uniquement programmable manuellement avec des commutateurs ou des câbles à enficher.

La première erreur informatique est due à un insecte qui, attiré par la chaleur, était venu se loger dans les lampes et avait créé un court-circuit. Ainsi le terme anglais pour « insecte » étant « bug », le nom est resté pour désigner une erreur informatique. Le terme bug a été francisé par la suite en bogue, terme désignant également le nom de l'enveloppe épineuse et piquante de la châtaigne.

En effet, les tubes étant de médiocres conducteurs, ils nécessitaient une grande quantité d'énergie électrique qu'ils dissipaient en chaleur. Cette lacune est palliée en 1946 avec la mise au point de l'EDVAC (Electronic Discrete Variable Computer) permettant de stocker les programmes en mémoire (1024 mots en mémoire centrale et 20000 mots en mémoire magnétique).

----------------------------------------------
source : http://www.commentcamarche.net/histoire/ordinateur.php3
A LIRE !!
22 Avril 2005 17:58:15

y a quand meme plus de 100 ans la dedans...
sa veut dire que si un gars veut creee sont langage y doit faire un truc avec le microprocesseur?a la main?
22 Avril 2005 18:04:44

Merci pour cette page d'histoire Folcan ;-)
a b L Programmation
22 Avril 2005 19:41:08

Folcan bon historique, il ne manque que la machine de Turing :-)

TO7 :-D Quand tu crée un langage donc un compilateur, tu fais en sorte de compiler dans un langage connu. Par exemple si tu invente un langage de haut niveau, ton compilateur va à partir du fichier source de ton langage créer un fichier source C qui sera ensuite compilé en langage machine.
Tu peux passer directement au langage machine mais bon c'est un peu plus long :-D
Parce qu'il faut faire une analyse syntaxique et sémantique pour faire un compilo.

Après tu refais un compilateur avecton langage :-D (les compilateur C sont programmé en C ;-) )
22 Avril 2005 20:00:04

donc si je veux cree un langage comme unix ou dos je prend sont code source et je le modifie???
a b L Programmation
22 Avril 2005 20:08:10

UNIX et DOS ne sont pas des langages, ce sont des OS.
Tu parles des scripts consoles ? On peut dire qu'il y a une analyse syntaxique, mais ce n'est qu'interprété: c'est exécuté lors de la lecture du script.
23 Avril 2005 11:29:19

L’ordinateur traites des informations selon les instructions contenues dans un programme, puis fournit des résultats sous une forme lisible pas l’utilisateur.

Un ordinateur est un supercalculateur électronique qui effectue des opérations mathématiques ou logiques des millions et des millions de fois plus vite que le cerveau humain.


Le langage binaire :

Il utilise pour cela un langage qui ne fais appel qu’aux seuls chiffre 0 et 1, appelés unités binaire ou bits (il traite donc tous les nombres en base 2 (0 et 1)). Les bits se traduisent concrètement par des « états » : ouvert ou fermé pour les interrupteurs, fort ou faible pour les impulsions électriques, etc. Les instructions de base, ainsi que les chiffres et les lettres du clavier alphanumériques (AZERTY ou QWERTY), sont représentés par des groupes de 8 bits appelés octets.

Le langage hexadécimal :

Les informations grandissantes , les informaticiens ont inventé un langage appelés hexadécimal utilisant 16 symboles qui sont : 0 ;1 ;2 ;3 ;4 ;5 ;6 ;7 ;8 ;9 ;A ;B ;C ;D ;E ;F.
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS