Votre question
Fermé

Se moquer de ses élèves sur Facebook n'est pas une bonne idée

Tags :
  • INTERNET
  • Internet
Dernière réponse : dans News
Anonyme
5 Avril 2011 06:03:06

Premier paragraphe : après qu'elle a publié ("après que" est suivi de l'indicatif, pas du subjonctif). Quand bien même, cela aurait été "ait publié" et pas "est publié".
Score
4
5 Avril 2011 07:48:19

« Elle fut déjà suspendue » : elle ne l'est donc plus ?
« une de ses élèves coiffées » : coiffée
Score
1
5 Avril 2011 09:26:33

Citation :
après qu’elle est publiée la photo
Qu'elle ait publié une image d'une enfant est illégal sans le consentement de la famille. En outre, elle qualifie la coiffure de "stupidité", ce qui est stupide ici c'est d'écrire n'importe quoi sous une photo d'une petite fille qui prend son aspect au sérieux pour la photo de classe. La petite fille et à fortiori sa mère qui lui a coiffé les cheveux ont nécessairement ressenti une forme de honte d'être présentées de la sorte et vu qu'on prend le job d'enseignant avec un minimum de conviction, on essaie quand même un peu de croire à l'avenir de nos enfants, je vois mes gamins au collège comme les miens, raison pour laquelle j'ai du mal à concevoir qu'on puisse les qualifier de la sorte et même de les ridiculiser en "place publique".

C'est un peu l'échec de la libéralisation de l'emploi des enseignants je trouve qu'on ouvre la porte à des gens qui n'ont pas l'envie réelle d'enseigner ni le minimum de confiance qu'on se doit d'avoir en ces enfants pour leur avenir. Qui plus est, ici, il ne peut s'agir que de primaires pour dépendre de la ville, aussi je ne vois pas en quoi elle se permet de les qualifier de futur délinquants. Il m'est déjà arrivé de me dire: "celui-ci, il va finir en taule." Mais c'est très rare et lié à un cas particulier, il s'agit notablement de gosses qui ont d'ores et déjà viré du mauvais côté de la barrière. Ici ce n'est pas le cas et je dirais même qu'il s'agit d'une petite fille qui prend l'école au sérieux, ce qui devient rare ces dernières années. C'est donc un coup à la dégoûter de l'institution et lui donner envie de la quitter le plus vite possible.
Score
-1
Anonyme
5 Avril 2011 09:37:24

--- lol ---
Vive face de bouc :p 
Score
0
5 Avril 2011 19:31:02

le pire est que l'enseignante n'a pas tout à fait tort !
Score
0
5 Avril 2011 22:41:54

Shooby, dans quel aspect de son commentaire d'image n'a-t'elle pas tord ? Parce qu'en fin de compte en temps qu'enseignante elle a tord sur toute la ligne même si dans le lot de ceux qu'elle voit tous les jours certains, et seulement certains et non pas tous les élèves, finiront mal. Pour moi, l'opinion d'une enseignante sur sa clientèle n'a rien à faire en "place publique". Si encore elle avait un argumentaire solide mais là c'est purement et simplement un exutoire pour sa violence envers ses élèves ce qui veut clairement dire qu'elle n'a pas grand chose à faire dans une école. Je me répète mais si parfois on a envie d'en frapper un ce n'est pas pour autant qu'on va le faire ni le crier sur tous les toits. Les enfants sont ce qu'ils sont, ce sont les parents qui font d'eux ce qu'ils sont et nous ne pouvons rien y redire hormis les manques de ces gosses trop souvent laissés pour compte. Nous, nous essayons de leur enseigner ce que nous même avons appris mais devant un public qui n'a qu'une idée en tête: s'amuser et désobéir, ce n'est pas évident et dans la mesure ou ils n'ont jamais appris ni à avoir confiance dans l'adulte, ni à le respecter, ils se fichent bien pas mal de ce que nous pouvons leur raconter ainsi que des menaces qu'on pourrait leur faire du genre appeler les parents... Fort heureusement, ils ne sont qu'une poignée à réagir comme ça et finalement bon nombre d'entre eux parviennent à s'en sortir.
Score
0
6 Avril 2011 08:36:34

je parles dans cette manie qu'ont les paents de céder aux 4 volontés des enfants, quite a en faire des enfants rois ... et le risque que cela engendre pour plus tard ! Quelle était l'utilité de céder au caprice de cette gamine qui voulait se faire remarqué pour la photo de classe ?
Score
0
6 Avril 2011 08:55:10

Faudrait peut-être pas confondre le fait que la petite fille ait voulu se faire une coiffure un brin "déjanté" avec le fait que c'est une enfant roi... Elle avait peut-être juste envie de s'amuser, de rigoler avec ses ami(e)s... La photo de classe de base c'est quand même un truc plutôt fun à mon sens (Et je subis encore les photos de classe à l'heure actuelle donc je parle en connaissance de cause...)
Tu amalgames pas mal shooby je trouve.
Score
0
6 Avril 2011 09:55:07

sauf qu'en général ça commence par ce genre de petite chose sans importance et ça fini mal.
Score
0
6 Avril 2011 17:51:00

"En général". Arrête de généraliser justement...
C'est à force de généralisation à la con comme ça qu'on arrive aux conneries type racisme : de base ce n'est que de la généralisation abusive.
Score
0
6 Avril 2011 18:45:32

Bon bein dans ce cas là ne donne aucune limite a tes enfants et rendez-vous dans 20 ans ;) 
Score
0
6 Avril 2011 18:47:28

Mais là n'est pas le sujet OO. Je dis juste que tu générales beaucoup trop et que tu amalgames beaucoup trop de choses. Il y a une énorme différence entre ne pas donner de limite et laisser son enfant se faire une coiffure "fun" pour la photo de classe.
C'est quoi cet argument bidon? oO
Score
0
6 Avril 2011 19:01:19

Pas le sujet pas le sujet ... si dans la news il y a marqué "l’enseignante a commencé à se moquer de la photo en expliquant que c’était « de la stupidité à son meilleur niveau ». Elle était aussi consternée de s’occuper des délinquants de demain" c'est (sauf erreur de transcription de l'auteur de la news par rapport a une news anglaise ou erreur de compréhension de ma part) que cela signifie qu'elle estime qu'il en faut pas que els paents cèdent à tout sinon les enfants tournent mal. Alors certes je trouves que ce n'est pas son rôle que de faire ça surtout dans cette forme (drôle d'image qu'elle donne de sa profession), mais quand même
Score
0
6 Avril 2011 19:12:16

Shooby, il s'agit pour moi deux éléments distincts sortis de leur contexte. J'aimerais voir le texte véritable écrit par l'enseignante en question.
Selon moi l'un et l'autre ne sont pas si étroitement imbriqués qu'on veut bien le dire. Si on part dans cette forme d'idée que, parce que les enfants sont enfants rois, ils vont nécessairement virer délinquant notoire.
J'ai observé depuis quelques années et je peux dire que tous les cas de figure existent, pire, ce sont plus souvent ceux de familles plus aisées qui partent le plus facilement de travers et si certains, issus de familles plus défavorisées partent du côté où ils tombent c'est plutôt par nécessité que par choix.
Je ne pense pas qu'il faille généraliser sur ces deux éléments distincts et ôtés du contexte, ils perdent leur signification.

Pour moi les choses importantes à retenir c'est justement qu'elle n'a pas à s'exprimer ainsi en se moquant et en insultant ouvertement une élève et à fortiori sa mère qui l'a coiffée en "place publique" ni y ajouter qu'elle forme de futurs délinquants...
Score
0
7 Avril 2011 09:00:33

là dessus je n'ai (depuis le début) jamais caché le fait qu'elle n'était aps dans son rôle. Par contre il es vrai qu'il serait interessant d'avoir la version orginale poir savoir ce qu'elle a dit au juste
Score
0
Anonyme
7 Avril 2011 14:38:28

Faissebouque rend con, c'est pas un scoop
Score
0
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS