Se connecter / S'enregistrer
Votre question

Annonce : ONG naissante cherche graphiste

Tags :
  • Webmaster
  • Graphisme
Dernière réponse : dans Photo et vidéo
20 Mars 2007 20:06:56

Bonjour,
Je suis à la tête d'une petite équipe de 3 personnes motivées dont le but serait de venir en aide au Peuple opprimé, voir oublié.
Il y a de cela une petite année, nous avons mis au point un nouveau système de financement humanitaire, une sorte de système de perfusion entre pays riches et pays pauvres pouvant généré plusieurs millions d'euro destiné aux pays du Tiers-Monde.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre blog

Nous avons le webmaster, il ne nous manque plus que le graphiste. Contacté moi par e-mail a : Cyber-H@skynet.be

Autres pages sur : annonce ong naissante cherche graphiste

22 Novembre 2008 12:52:28

bonjour nous somme une ong qui a besion d aide finacie pour devellope notre ong de plus pour une bonne aveni pour les enfants et personne pDe: aliha kante <alihaamour@yahoo.fr>
Objet: artion pour les enfants d abidjan
À: alihaamour@yahoo.fr
Date: Mercredi 19 Novembre 2004, 11h15


--------------------------------------------------------------------------------
Important : l'activité de notre association est entièrement bénévole et nous n'avons pas de permanent sur place. Nous l'annonçons clairement pour éviter les nombreuses (et louables) propositions d'emploi ou de stage de longue durée en Afrique que nous recevons. Tous les fonds collectés financent les projets réalisés bénévolement et de manière ponctuelle (pour tout vous dire, les membres de l'association paient même leur billet d'avion!).
--------------------------------------------------------------------------------

Notre action en France
Notre action à Abidjan
Une période de transition...
Notre action à Lomé
Direction le Burkina Faso !
Comment nous aider ?



--------------------------------------------------------------------------------
Notre action en France
--------------------------------------------------------------------------------
[haut de page] L'association essaie, tout au long de l'année, de sensibiliser son environnement aux thèmes majeurs de son action:
la situation des enfants paupérisés dans le milieu urbain Ouest africain.
les difficultés d'accès de ces jeunes à la formation, en particulier professionnelle.
Dans ce but, plusieurs moyens pédagogiques ont été mis au point :
Une présentation audio-visuelle qui permet d'introduire un débat avec les adolescents ou les adultes

Un livre interactif dont un enfant d'Abidjan est le héros pour animer les groupes du primaire.

Un recueil de textes et de dessins réalisés par les mineurs incarcérés à la MACA (Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan)


--------------------------------------------------------------------------------
Notre action à Abidjan
--------------------------------------------------------------------------------
[haut de page]
Notre action se déroule dans plusieurs lieux :

Le Centre "sauvetage" du BICE

Ce lieu, logé dans un bâtiment du Ministère de la Justice en plein quartier des affaires, accueille les jeunes tout juste sortis de la rue. C’est surtout un premier lieu de socialisation, d’écoute, de reconstitution de l’histoire des enfants. Les animateurs y préparent le retour en famille ou une insertion dans un centre de plus long séjour.
Le CEPA (Centre d'Ecoute Pilote d'Adjamé) du BICE

Le centre est le siège de quelques ateliers de formation (en petite menuiserie…). Accueillant les enfants de ce quartier très populaire avec un fonctionnement proche d’un « centre aéré », il héberge pour la nuit des jeunes qui travaillent souvent à la gare routière proche.
Le CREA (Centre de Réhabilitation Erb Aloïs) du BICE

Ce centre accueille principalement les jeunes sortis de prison. Ils suivent, pour la plupart, un apprentissage au centre ou chez les artisans du quartier. Dans ce centre travaillent le responsable au BICE du programme « enfants privés de liberté » pour l’ensemble de la Côte d’Ivoire ainsi que les éducateurs qui tiennent une permanence hebdomadaire à la MACA .
Le Foyer AKAWABA de l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes

Ce centre accueille en internat des enfants dont le retour en famille n’est pas possible à court ou moyen terme. Une initiation et professionnelle est assurée sur place. Plusieurs enfants sont scolarisés dans les écoles proches et le centre s’ouvre volontiers aux enfants du quartier qui profitent de ses installations sportives.

La MACA (Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan)

Nous menons des activités au Centre d'Observation des Mineurs avec la collaboration de la Direction Générale de l’Administration Pénitentiaire et la Direction de Jeunesse du Ministère de la Justice.

Dans ces divers lieux, nos actions recouvrent :

Les animations (ludiques ou d’alphabétisation) des enfants

Les travaux de réhabilitation des locaux (assainissement, électricité, sanitaires, peinture…)

L’équipement des lieux de vie (lits, armoires, bibliothèques, matériel de cuisine…)

La fourniture de matériel pédagogique (principalement de livres)

Le financement de travaux que nous ne pouvons réaliser nous-mêmes (réalisation de collecteurs d’eaux usées, pose d’équipements sportifs…)

Dans chaque cas, les projets sont soumis par les centres eux-mêmes et les enfants des centres sont mis à contribution pour la réalisation : il s’agit de faire avec eux et non à leur place.

Deux actions originales :

A la MACA, faute de pouvoir réaliser les travaux importants que le lieu imposerait, notre travail est essentiellement axé sur l’animation et le contact : atelier d’écriture et de dessin autour des contes et légendes traditionnelles... L’animation se double de la fourniture de compléments alimentaires aux jeunes qui sont au COM (Centre d’Observation des Mineurs) et à l’infirmerie. Les contacts établis permettent souvent de diriger les jeunes vers les centres (comme le CREA) à leur sortie. Pour en savoir plus, lisez notre rapport d’activités à la MACA ou visitez l’expo.


L’apprentissage et l’aide à l’installation. Le BICE s’est trouvé en charge de jeunes dépassant l’âge de 18 ans et pour lesquels aucune solution de retour en famille n’a pu être trouvée. Nous avons lancé une convention de partenariat avec le BICE pour assurer la formation et l’installation de ces jeunes : nous finançons les études, l’entretien et le transport des jeunes pendant toute leur formation. Le BICE assure le suivi éducatif tout au long de l’année. En fin de formation, nous procédons à l’installation du jeune artisan. Le programme arrive à son terme avec Armand (couturier), Paulin (éleveur avicole), Ismaël (électromécanicien)… Les candidats ne manqueront pas pour la suite

--------------------------------------------------------------------------------
Une période de transition...
--------------------------------------------------------------------------------
[haut de page] La situation politique instable en Côte d'Ivoire ne nous a pas permis de nous rendre à Abidjan l'été 2003. C'est la première depuis sept ans! Nous avons déjà bravé les contrôles de police durant un coup d'état précédent, cela rendait notre travail difficile. Pour l'instant, les compagnies d'assurance considèrent encore la Côte d'Ivoire comme "en état de guerre", ce qui exclut la possibilité d'être rappatriés en cas de problème de santé.

Pour l'année 2003-2004, nous avons suivi les contrats d'apprentissage déjà lancés et financé les installations, conformément aux indications des éducateurs qui sont nos relais sur place.

Faute de garantie pour notre sécurité à Abidjan, notre projet s'est déroulé au Togo...

--------------------------------------------------------------------------------
Notre action à Lomé
--------------------------------------------------------------------------------
[haut de page]
Projet été 2004 et suite...
Faute de garantie pour notre sécurité à Abidjan, notre projet s'est déroulé au Togo. L'action de prévention lancée par la BICE concernant l'ouverture d'un centre d'animation essayant de maintenir les jeunes au village d'Avoutokpa n'a pu se réaliser.

Cependant, nous avons pu élaborer un projet tout aussi enrichissant à Lomé, capitale du Togo.
Notre projet s'est réalisé en collaboration avec des jeunes animateurs du centre YMCA/UCJG, Union Chrétienne des Jeunes Gens. Ce centre est situé à Akodessewa, un des quartiers les plus défavorisé de la capitale.
Notre projet s'est déroulé auprès des enfants du quartier, scolarisés dans les écoles environnantes. Ainsi, chaque matin nous sommes intervenus lors des cours de vacances suivis dans les écoles. Lors de ces moments, nous avons non seulement animé les récréations mais aussi, nous avons pu réaliser des jeux en lien avec leur scolarité pour complèter le contenu des cours des instituteurs.


Quant aux après midi, nous les avons consacré à l'animation dans le centre afin de le redynamiser. Pour cela nous allions chercher les enfants dans les écoles en début d'après midi, pour différents jeux extérieurs : foot, colin mayare, chants et danses, aussi bien français qu'africains. Mais aussi pour des jeux créatifs et manuels : dessin, scoubidous, masques…

--------------------------------------------------------------------------------
Direction le Burkina Faso !
--------------------------------------------------------------------------------
[haut de page]
Cette année les membres de l'association se rendent du 10 au 31 Août 2005 à Ouagadougou capitale du Burkina Faso anciennement nommé Haute-Volta, dans le but de mettre en place un partenariat avec l'association "Enfance en Péril Burkina".

L'association « Enfance en Péril Burkina » regroupe des personnes profondément choquées par la condition sociale et psychologique des enfants de la rue. Elle a été créée en août 2001 et a été reconnue officiellement en novembre 2002. Depuis le 2 décembre 2002, les membres ont procédés à l'ouverture d'un foyer d'accueil et d 'hébergement pour ces enfants de la rue. Le foyer nommé « KAM ZAKA », qui signifie en Moré (une des langues locales) la cour des enfants, leur propose des services tels que l'accueil, l'écoute, l'hébergement, la nutrition, les soins de santé primaire, la scolarisation, le placement dans des ateliers de pré-formation ou de formation professionnelle, mais aussi des activités d'éveil artistique. Une des particularité du centre est de privilégier également le renouement des liens familiaux et la réinsertion sociale.
Cette année nous espèrons pouvoir vous donner des nouvelles de l'avancée du projet en "quasi" direct de Kam Zaka ! Alors n'hésitez pas à consulter notre site régulièrement à la page " actualités" , " dernière nouvelle ", " août 2005 " !!!

--------------------------------------------------------------------------------
Comment nous aider ?
--------------------------------------------------------------------------------
[haut de page] Vous pouvez aider notre association de multiples manières :

En signalant notre site WEB sur le vôtre : c'est un moyen simple, efficace et peu coûteux... L'important est moins de parler de nous que de faire connaître les actions qui font avancer la cause des enfants.

En participant à une activité proposée à son profit. Elles sont nombreuses et variées : concert, journée sportive, fricaude… Vous les découvrirez à la rubrique actualité

En faisant connaître l’association autour de vous et en lui confiant une animation à réaliser (intervention dans le cadre d’une campagne de solidarité…)

En achetant les produits dérivés (tee-shirts…) ou d’artisanat que l’association vend régulièrement sur son stand.

En vidant votre grenier de ce qui l’encombre : nous en ferons bon usage…

En adhérant à l'association. Pour cela, envoyez-nous votre formulaire d'adhésion (pdf) complété.
En lui faisant un don avant le 31 décembre :

complétez pour cela un formulaire de don déductible des impôts (pdf).
Important : expédiez votre don et le formulaire complété à :
Association Enfants d’AbidjanChez Mr Stéphane Trochet
5, Rue Franklin
42000 SAINT-ETIENNE


Si vous êtes une entreprise, demandez-nous un formulaire spécial



page http://enfants.dabidjan.free.fr/action.htm / du 03/27/2004



auve voici notre adresse pour plus d information (alihaamour@yahoo.fr )
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS