Téléchargez l'application
Tom's Guide sur l'App Store
Les news et les tendances high-tech
internet / mobile / image & son / informatique
Oui Non
Se connecter avec

Imprimante : ce qu'il faut comprendre

  • A. Vitesse d'impression noir et blanc et couleur La vitesse d’une imprimante se mesure en pages par minute (ppm). La vitesse maximale indiquée par le constructeur correspond généralement à la vitesse à laquelle le moteur d’impression traite un document minimal dans la qualité d’impression la plus faible, ce qui n’est pas représentatif d’une utilisation courante. En effet, le temps d’impression d’une page incorpore le temps de traitement de la page qui est dépendant des ressources de calcul disponibles dans l’imprimante (puissance du processeur et taille de la mémoire intégrée) et de la complexité de la page. Cette vitesse est également liée au niveau de la qualité finale recherchée. Les imprimantes disposent normalement de trois types de qualité, brouillon, normale et optimale (ou courrier), auxquels on ajoute parfois un mode « économique ». Plus la qualité d’impression est élevée (plus grande résolution de l’image ou des caractères), plus la vitesse diminue. Voici un ordre d’idée des vitesses minimales et maximales rencontrées sur des modèles d’imprimante grand public/PME :
    imprimanteimprimante
    Vitesse imprimante jet d’encre noir : entre 1 et 25 p/min Vitesse imprimante jet d’encre couleur : entre 1 et 20 p/min Vitesse imprimante laser noir et blanc : entre 5 et 25 p/min Vitesse imprimante laser couleur : entre 2 et 15 p/min Vitesse imprimante photo sublimation : entre 1/3 et 2 p/min Haut de page
  • B. Résolution maximale

    La résolution maximale d’une imprimante est sa finesse maximale possible, c’est-à-dire la plus petite taille de point imprimable. Cette caractéristique se mesure en DPI (Dot Per Inch) ou en français PPP (Point Par Pouce) c’est-à-dire le nombre maximal de points que peut aligner l’imprimante sur une distance d’un pouce linéaire (2,54 cm).

    imprimante
    En utilisation classique noir et blanc, une résolution de 600 ppp suffit. En revanche, imprimer des images couleur en qualité photo requiert une résolution plus élevée (au moins du 1 200 ppp). En effet, les couleurs intermédiaires des imprimantes laser et jet d’encre sont fabriquées en créant des motifs composés d’un nombre variable de points de couleurs primaires (on ne peut créer directement un point de la teinte désirée). Cette manière d’imprimer les couleurs explique qu’avec une résolution bien inférieure à celle des "jet d’encre", les imprimantes à sublimation thermique obtiennent de meilleurs résultats. En effet, cette technologie autorise les nuances de couleur directement sur le point de base.

    Évitez de penser qu’une bonne résolution maximale est un gage de qualité du rendu final. D’autres paramètres entrent aussi en ligne de compte. À résolution équivalente, les imprimantes laser donnent un meilleur résultat que les imprimantes jet d’encre car, entre autres, les points imprimés avec une laser ont des bords plus nets.

    Haut de page
  • C. Mémoire vive intégrée

    imprimante
    Une imprimante incorpore toujours une certaine quantité de mémoire vive (actuellement, au moins 1 Mo, mais il y en a souvent beaucoup plus). La taille de la mémoire disponible est importante car elle influe sur la vitesse de traitement du document à imprimer. En effet, si le document à imprimer ne rentre pas en entier dans sa mémoire, l’imprimante sera obligée de l’importer, morceau par morceau, depuis l’ordinateur, et donc de le traiter au fur et à mesure avant d’imprimer. Plus il y aura de mémoire et plus le traitement du document - et donc l’impression - sera rapide (spécialement vrai pour les images ou photos de taille et de complexité importantes). L’impression d’images en haute résolution est particulièrement gourmande en mémoire, donc il faut prévoir large si c’est l’utilisation principale.

    Parfois, la possibilité existe d’étendre la mémoire par rajout de barrettes ou de cartouches. Dans ce cas, l’usage de barrettes mémoire standard est plus avantageux (en ce qui concerne le prix) qu’une mémoire spécifique au constructeur de l’imprimante.

    Haut de page
  • D. Cartouches d'encre

    L’un des paramètres les plus importants pour choisir une imprimante est le coût des consommables, représenté principalement par l’achat de cartouches d’encre supplémentaires (jet d’encre ou sublimation) ou de cartouches de « toner » pour les imprimantes laser. Pour estimer ces coûts, on utilise le « coût à la page » comme indicateur. Pour le calculer, il faut diviser le prix de la (les) cartouche(s) par le nombre de pages imprimables par la (les) cartouche(s) à un taux de couverture fixe. Ce taux de couverture représente le pourcentage de papier recouvert d’encre pour un document moyen. En général, ce pourcentage est de 5% par couleur (soit 20% avec un système à quatre encres de type cyan, magenta, jaune, noir).

    imprimanteimprimanteimprimante
    Coût à la page = prix cartouche(s) encre ou « toner »/nombre de pages imprimables à 5% de couverture.

    Il existe des cartouches d’encre ou de « toner » génériques, compatibles avec les principales marques d’imprimantes à un prix plus abordable. Malheureusement, de plus en plus d’imprimantes ont recours à des mouchards électroniques intégrés aux cartouches d’encre interdisant l’usage de compatibles, ce qui oblige l’utilisateur à acheter des cartouches d’encre de marque au prix fort. Certains constructeurs (HP, Canon, etc.) incorporent à leurs cartouches d’encre les têtes d’impression, ce qui augmente encore les coûts pour l’utilisateur, bien que cela contribue à résoudre le classique problème des têtes bouchées de la technologie « jet d’encre ».

    Haut de page
  • E. Papiers et autres supports
    imprimante
    Presque toutes les imprimantes emploient les formats de papier normalisés européens A4 (21x29.7 cm), A5, B5 ainsi que les formats US. Elles sont capables d’imprimer des enveloppes, étiquettes ou transparents. La qualité du papier influe énormément sur le résultat final, spécialement quand il s’agit de tirages d’images en couleur. Plus la surface du papier est lisse, meilleur il est. C’est la raison pour laquelle les papiers couchés sont supérieurs aux papiers type des photocopieuses.
    imprimante
    Les papiers glacés servent à imprimer les photos. Les imprimantes haut de gamme peuvent proposer plusieurs bacs de papier ou une option pour imprimer en recto verso (duplex), là où les modèles basiques ne disposent que d’un chargeur réglable pour accepter les différents formats. Haut de page
Les offres du moment
Les conseils de la rédaction
Conseil N°1 : Jet d'encre pour une plus grande polyvalence

L’impression à jet d’encre vous permet d’imprimer tous les types de documents (textes noir et blanc, en couleur, photos, etc.) en obtenant une qualité très correcte. Si c’est la plus polyvalente, ça n’est toutefois pas la seule technique performante...