Téléchargez l'application
Tom's Guide sur l'App Store
Les news et les tendances high-tech
internet / mobile / image & son / informatique
Oui Non
Se connecter avec

A savoir sur les CPL

  • A. La régulation et la sécurisation des données

    Si vous possédez plus de deux adaptateurs, le problème de la régulation des données se pose. Pour éviter que des données se perdent en route, il est nécessaire que les adaptateurs communiquent entre eux. Pour cela, ils sont équipés d’une clé, un peu comme s’il s’agissait d’un mot de passe pour s’identifier et accéder au réseau. Cette clé permet donc également de protéger les données transférées. Le principe est à peu près le même que celui que l’on peut trouver sur les dispositifs Wi-Fi classiques. Aussi, dans le cadre d’un transfert simultané de données, les adaptateurs définissent entre eux un ordre de priorité. De cette façon, un adaptateur ne commencera à émettre ses données que lorsque le transfert précédent aura été terminé. Ce procédé empêche tout autre adaptateur qui serait branché, mais non reconnu par les autres, d’intercepter les données.

    Question sécurité, il faut savoir que le transformateur situé à l’extérieur de votre maison n’empêche pas le signal de données de voyager au-dehors. Cela permet à n’importe qui d’accéder au réseau et, par exemple, d’en utiliser la connexion Internet. C’est pourquoi le système de clé et de mot de passe est essentiel. Mais, comme pour n’importe quel type de réseau, pour décourager les squatters, il est nécessaire d’appliquer un cryptage des données transitant sur le réseau électrique en 56 bits, ou, de préférence, en 128 bits. Les constructeurs fournissent cet outil de sécurisation avec les adaptateurs. Le traditionnel pare-feu (Firewall) de serveur d’authentification et de réseau privé virtuel est également un plus.

    Haut de page
Les offres du moment
Les conseils de la rédaction
Conseil N°1 : Vérifiez la vitesse de transmission

Il existe plusieurs vitesses de transfert. On en dénombre trois principales : 14, 85 et 220 Mbit/s. Attention, il s’agit de vitesses théoriques. Le Wi-Fi et le réseau Ethernet ont une longueur d’avance.