Téléchargez l'application
Tom's Guide sur l'App Store
Les news et les tendances high-tech
internet / mobile / image & son / informatique
Oui Non
Se connecter avec

A savoir sur les PC portables

  • A. Une machine pas comme les autres

    L’ordinateur portable est, dans sa conception, fondamentalement identique à n’importe quel ordinateur de bureau. Rappelons que la modularité est le maître mot des ordinateurs. Ainsi, contrairement aux appareils tout intégrés comme les appareils photo, les ordinateurs doivent garder une compatibilité tous azimuts avec une très grande quantité de matériels antérieurs et postérieurs à leur date de fabrication. Cet impératif oblige une dissociation forte entre le matériel et ce qu’on appelle le système d’exploitation (logiciel). Ce dernier devant pouvoir s’adapter à de nombreux cas de figure. Il en résulte qu’un ordinateur, contrairement par exemple à un téléviseur, doit passer par une succession très longue et compliquée d’étapes menant, au final, à son utilisation. Ces étapes ont pour principal but d’assurer le bon fonctionnement de concert de tous les composants de la machine, via ce qu’on appelle « le système d’exploitation ». Le plus connu des systèmes d’exploitation est bien entendu Windows (dans ses différentes versions) édité par le géant du logiciel : Microsoft.

    ordinateur portable
    Comprendre ce processus, c’est mieux comprendre le fonctionnement intime d’un ordinateur.

    Haut de page
  • B. La première étape : le BIOS

    windows home server
    À la mise sous tension d’un ordinateur (portable ou de bureau), un composant très primaire, mais présent sur tous les ordinateurs, entre en jeu : il s’agit d’une puce de mémoire morte (mémoire qui est inscrite de façon à ce que même hors tension son contenu principal soit préservé et accessible en une fraction de seconde ; on l’appelle aussi « ROM ») qui contient un mini-logiciel appelé « BIOS » (Basic Input/Output System, soit, en français, « système élémentaire d’entrée/ sortie »).

    C’est le premier maillon de la longue chaîne qui permet de « réveiller » tous les autres composants. Le BIOS prend en charge la reconnaissance basique des différents organes et s’assure de leur bon fonctionnement dans la structure générale de l’ordinateur. Car, du bon déroulement des étapes de reconnaissance et d’activation du matériel dépend le bon fonctionnement de l’ordinateur.

    Le BIOS fonctionne par défaut tout seul et enclenche, dans un ordre précis (toujours le même, à de rares variantes près), les étapes. Il permet également une configuration primaire des périphériques dans un menu dédié qu’on commande au clavier. Cette fonctionnalité sert aujourd’hui principalement à résoudre des problèmes de compatibilité/reconnaissance, de conflit entre matériels ou encore à surcadencer certains composants de l’ordinateur, comme le processeur.

    Haut de page
  • C. Le relais logiciel pour démarrer le système

    Une fois tous les composants correctement démarrés, le BIOS va « chercher » le secteur de démarrage du disque dur (parfois appelé « boot sector »). C’est l’étape nécessaire au démarrage du système d’exploitation (dans de très nombreux cas : Windows). De là, c’est l’étape logicielle qui prend le relais et démarre le système d’exploitation. Avec ce que cela comporte comme transfert de données au sein de l’ordinateur. Nous y reviendrons plus tard, notamment dans les transferts de données à partir du disque dur.

    ordinateur portable

    La partie concernant le chargement du système d’exploitation consiste essentiellement en des chargements de morceaux de logiciel à partir du disque dur jusque dans la mémoire vive centrale (la fameuse RAM). Bien entendu, c’est une étape où beaucoup d’autres composants entrent en jeu - comme le processeur qui se charge d’orchestrer tout ce ballet. Cependant, le but visé n’en demeure pas moins que le système d’exploitation ait les éléments essentiels à son fonctionnement dans la mémoire vive (RAM). C’est une étape sensible, et beaucoup de problèmes de fonctionnement de l’ordinateur surviennent à ce moment-là.

    Haut de page
  • D. L'amorçage du disque Si cette étape peut sembler longue et complexe, elle comporte un avantage non négligeable (en plus d’assurer une compatibilité totale au niveau matériel) pour qui désire diagnostiquer un éventuel problème au démarrage. En effet, si l’ordinateur rencontre un problème avant l’amorce du disque dur (ou « boot sector »), ce dernier est d’ordre matériel, autrement, la probabilité qu’il soit d’ordre logiciel est très forte. Haut de page
Les offres du moment
Les conseils de la rédaction
Conseil N°1 : Tout-en-un, ultra ou design, votre PC au bon format !

Il est important de bien cibler la taille de l’ordinateur portable selon l’utilisation que vous en ferez. Ne vous laissez pas tenter par un grand écran si vous comptez vous déplacer régulièrement.