Téléchargez l'application
Tom's Guide sur l'App Store
Les news et les tendances high-tech
internet / mobile / image & son / informatique
Oui Non
Se connecter avec

A savoir sur les Téléviseurs

  • A. Le LCD d'hier
    televiseurs
    Il est né approximativement en 1973 et sa commercialisation a débuté vers le milieu des années 80. Il existe plusieurs technologies pour les écrans LCD (Liquid Crystal Display). La plus connue est la matrice passive avec le TN (Twisted Nematic) et le DSTN (Dual Scan Twisted Nematic) doté d’un double balayage. Ces écrans ont montré leur limite à cause de leur ratio de contraste trop limité (50:1), du manque de profondeur des noirs et des traînées à l’écran "effet fantôme"(entre 150 et 25 ms). Ils étaient initialement exploités sur les micro-ordinateurs portables en monochrome noir et blanc, bi-chrome (deux couleurs) ou 256 voire 262 144 couleurs. Haut de page
  • B. Le LCD d'aujourd'hui
    televiseurs
    La seconde technologie qui connaît actuellement un réel succès, c’est bien entendu le LCD de type TFT (Thin Film Transistor). Ici, on atteint les 262 144 couleurs (18 bits), 16 777 216 couleurs (24 bits) et pour les téléviseurs dernier cri, 25,7 milliards couleurs. Il s’agit d’une matrice active que l’on retrouve aussi bien sur les téléviseurs que sur les moniteurs plats. Chaque pixel est contrôlé par un transistor de façon individuelle, d’où une très bonne réactivité de l’écran. Les temps de réponse sont très courts, entre 8 et 10 ms, les mouvements et scènes d’animation sont bien rendus, sans lenteurs et sans traînées visuelles perceptibles à l’œil humain. Haut de page
  • C. Pixel et sous-pixels
    televiseurs
    Un pixel est composé de trois sous-pixels. Ces derniers véhiculent les couleurs primaires RVB (Rouge Vert et Bleu). Selon la puissance électrique que l’on envoie dans chaque sous-pixel, on influera sur les nuances des couleurs. Ce qui distingue le LCD ou écran à cristaux liquides du plasma, c’est que pour le LCD les pixels n’émettent pas toujours de la lumière. Ce n’est que lorsque le cristal liquide est rétro-éclairé et que l’électricité est diffusée que "s’illuminent" les pixels. L’opération peut être grossièrement comparée à un interrupteur électrique dans lequel on déciderait par le biais de la position marche/arrêt de laisser passer ou non le courant électrique. Haut de page
  • D. Principes de fonctionnement L’écran est composé de deux plaques rainurées transparentes placées en parallèle. Entre ces plaques, on retrouve un liquide contenant les molécules correspondantes aux cristaux liquides. Ces dernières s’orientent grâce au courant électrique. Grâce à une source de lumière, la première plaque joue le rôle d’un filtre polarisant qui filtre la lumière en ne laissant passer que les composantes de lumière dont l’oscillation est parallèle aux rainures. Dans le cas d’absence de tension électrique, la lumière sera bloquée par la seconde plaque qui agit comme un filtre polarisant perpendiculaire. Dans l’hypothèse d’une tension électrique, les cristaux s’aligneront dans le sens du champ électrique et traverseront la seconde plaque.
    televiseurs
    L’écran LCD utilise une technologie de matrice active dite TFT (Thin Film Transistor) qui offre une meilleure luminosité ainsi qu’une plus grande finesse de l’affichage. Le contrôle des pixels s’effectue individuellement par le biais de trois transistors (un par couleur RVB). Chaque transistor a un rôle de mémorisation de l’état du pixel et le maintient allumé entre chaque phase de balayage. Les écrans LCD sont transmissifs, offrent une image lumineuse et contrastée. Il s’agit d’un rétro-éclairage. Il est adapté à l’usage en intérieur ou en extérieur si les sources lumineuses parasites sont faibles. Haut de page
Les offres du moment
Les conseils de la rédaction
Conseil N°1 : Résolution : le full HD s'est généralisé

Longtemps l’apanage des LCD, la résolution Full HD (aussi connue sous le nom de 1080p et résolution native des Blu-Ray) est désormais généralisée sur presque tous les écrans LCD, LED et même Plasma. Seuls quelques grands écrans bon marché (donc très bas de gamme) et les écrans de 32 pouces ou moins possèdent encore des dalles HDTV (ou HD Ready) c’est à dire d’une résolution de 1366x768 pixels (contre 1920x1080 pour le Full HD).