Accueil » Dossier » 10 alternatives à Google Reader

10 alternatives à Google Reader

Image 1 : 10 alternatives à Google Reader

10 Alternatives à Google Reader

Beaucoup s’en doutaient depuis quelque temps, c’est maintenant officiel : Google Reader va fermer ses portes au 1er juillet 2013. Propre, bien créé et facile d’utilisation, ce service extrêmement populaire va certainement laisser des utilisateurs sur le carreau. Alors que ces derniers cherchent déjà un remplaçant viable, voici une sélection de nos alternatives préférées, ainsi que quelques conseils pour importer vos données depuis le service de Google.

Ces alternatives ne sont que des exemples, et bien qu’elles soient souvent les meilleures de leur genre, il en existe bien d’autres pour l’agrégation de flux RSS. Évidemment, si vous connaissez un service qui mérite d’être mentionné, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires !

Image 2 : 10 alternatives à Google Reader

Importer vos flux depuis Google Reader

Il existe heureusement de nombreuses alternatives à Google Reader qui permettent d’importer ses flux RSS, et même de les synchroniser directement avec Google Reader. Cela étant, si vous souhaitez gérer vous-même l’import, Google a pensé à faciliter les choses grâce à un outil conçu pour cela. Depuis Google Reader, rendez-vous dans les paramètres (accessibles en cliquant sur la roue dentée en haut à droite de la page), et rendez-vous sur l’onglet « Importer/Exporter ». Vous serez ensuite redirigé vers Google Takeout, qui vous permettra de télécharger vos données au format OPML, utilisé par la plupart des services du genre.

Image 3 : 10 alternatives à Google Reader

The Old Reader

The Old Reader se nomme ainsi car son design est basé sur les anciennes versions de Google Reader, avec les fonctions de partage et de gestion des flux. Cette application Web partage ainsi la même interface à dominante blanche que le service de Google et propose une option qui permet d’agencer ses contenus comme un service mail, avec notamment un aperçu des articles. Une intégration à Facebook est également présente et d’autres fonctions sociales facilitent le partage et la recherche de contenus. Notons également la présence d’une fonction hors-ligne, qui permet de consulter ses contenus n’importe quand.


Verdict :
Que vous soyez un utilisateur de Google Reader de longue date ou que vous cherchiez simplement un nouvel agrégateur de flux RSS propre et simple d’utilisation, The Old Reader saura vous rendre service.

Note : 4.5/5

Image 4 : 10 alternatives à Google Reader

Feedly

Feedly s’offre le luxe de reprendre l’agrégation de contenus en les affichants de manière agréable, comparable à celle d’un magazine, notamment sur sa version mobile. Les versions destinées aux navigateurs, en revanche, proposent une interface beaucoup plus proches des agrégateurs de flux RSS plus classiques. Il est possible de souscrire aux flux recommandés, mais aussi d’en importer ou d’en chercher de nouveaux, et même de sauvegarder des articles pour les lire plus tard, avec ou sans connexion, via des services comme Pocket ou Instapaper. Seul souci pour l’instant, Feedly utilise Google Reader pour un certain nombre de ses fonctions. Toutefois, les développeurs ont annoncé qu’un clone (au nom de code Normandy) va être mis en place pour les maintenir, et qu’il sera disponible à temps pour la fermeture de Google Reader.


Verdict :
Avec une excellente présentation sur mobile, et un aspect plus traditionnel de lecteur RSS pour navigateurs classiques, Feedly est une très bon agrégateur RSS. Il reste cependant à savoir comment sera gérée la transition du service après la fermeture de Google Reader, dont il dépend pour l’instant.

Note : 4.5/5

Image 5 : 10 alternatives à Google Reader

NewsBlur

NewsBlur est un agrégateur RSS dont le nombre d’utilisateur a explosé depuis l’annonce de la fermeture prochaine de Google Reader. Les utilisateurs gratuits peuvent suivre jusqu’à 12 sites ou encore partager du contenu publiquement via un « burblog ». Les utilisateurs payants, quant à eux, peuvent souscrire à un nombre illimité de sites, plus d’options de confidentialités, plusieurs types de visualisations pour les articles, et des actualisations plus fréquentes de leurs flux. L’application Web propose également une visualisation claire de ses contenus, les actualités étant affichées de plusieurs manières. Il faut toutefois noter que bien qu’il soit assez simple, le récent boom d’utilisateurs peut occasionner quelques lenteurs. L’application iOS semble toutefois tenir le choc, tandis que la version Android a tendance à connaître quelques soucis.


Verdict :
il s’git d’un lecteur confortable, qui propose des mode de visualisations agréables, bien que le service souffre de légers ralentissements en ce moment. Les limites de la version gratuite risquent de décourager les plus gros consommateurs de contenus en ligne, mais le lecteur en lui-même est suffisamment bon pour mériter les quelques sous qu’il demande. Il peut s’avérer intéressant de lui laisser une chance et de l’essayer pour se faire une meilleure idée par rapport à son utilisation.

Note : 4/5

Image 6 : 10 alternatives à Google Reader

NetVibes

Bien que Netvibes soit très orienté vers les professionnels, la version gratuite propose toutefois un excellent lecteur de flux RSS. Fermez le mode Widget pour passer en mode « Lecteur », importez vos flux grâce à un fichier OPML, et vous y êtes. Utiliser Netvibes en tant que lecteur de flux RSS pourrait paraître quelque peu exagéré compte tenu de toutes les fonctions du site, mais les utilisateurs peuvent justement profiter de plus de fonctionnalités grâce aux apps et autres widgets proposés sur le site, ainsi que des thèmes pour personnaliser l’apparence et d’autres outils pratiques.


Verdict :Netvibes est un outil professionnel avec une version gratuite qui permet de suivre ses flux RSS et d’agréger du contenu. Cette utilisation n’est qu’une partie des fonctionnalités proposées par le site, mais des utilisateurs plus professionnels peuvent également y trouver un avantage grâce aux fonctions de gestion de données et de marques, qui ne seront pas utiles à tout le monde.

Note : 4/5

Image 7 : 10 alternatives à Google Reader

Pulse

Nous avons souvent parlé de Pulse comme d’une application à ne pas manquer sur mobile, tant il s’agit d’un bon lecteur de flux RSS. Les utilisateurs peuvent souscrire aux flux déjà présents par défaut, ou importer leurs propres flux et en profiter dans une présentation agréable sous forme de cases. Contrairement à d’autres lecteurs dont la présentation se rapproche plus des magazines, Pulse n’affiche pas beaucoup de texte dans son interface et se concentre plus sur les images, et il n’existe pas de fonction permettant de changer la présentation des actualités dans un style plus proche de Feedly ou Google Reader. Les articles peuvent être sauvegardés et synchronisés via Pulse, ou en passant par d’autres services comme InstaPaper, Pocket ou Evernote. De plus, Pulse vous propose du contenu basé sur vos habitudes de lecture, ainsi que des articles partagés par vos contacts.


Verdict :
bien que l’interface en cases soit belle, l’absence d’une présentation plus compacte pourrait décevoir les plus gros utilisateurs de contenus. Mais l’interface est bien faite, réactive et agréable à parcourir, elle le service propose un système de partage qui encourage les découvertes.

Note : 4/5

Image 8 : 10 alternatives à Google Reader

Google flux d’actu

Bien qu’il s’agisse d’un mélange entre un lecteur de magazines en ligne lecteur de flux, Google flux d’actu semble être la réponse du géant du Web à la prolifération actuelle de lecteurs de magazines en ligne. L’application permet de souscrire à un certain nombre de publications en ligne, et agrège donc des flux RSS, tous présentés à la manière d’un magazine. Selon la manière dont le flux est mis en place, il pourra être présenté en entier de manière très sobre, ou sous la forme d’un résumé accompagné d’un lien vers la lecture. Puisqu’il s’agit surtout d’un service dédié aux magazines et que la gestion de flux n’est qu’accessoire, cette dernière n’est donc pas forcément son point fort.


Verdict : Le lecteur en lui-même est simple et sobre, mais la gestion de flux RSS s’en retrouve quelque peu réduite. Le service est toutefois prometteur si Google lui porte plus d’attention (peut-être en lui ajoutant certaines fonctionnalités de Google Reader ?), mais il existe pour l’heure de meilleurs agrégateurs.

Note : 3.5/5

Image 9 : 10 alternatives à Google Reader

Flipboard

Flipboard est un autre agrégateur de contenus et un lecteur de flux RSS qui a repris le principe de l’interface à la manière d’un magazine, ce qui est surtout intéressant pour la lecture sur une tablette, puisque l’interface se manipule surtout en faisant glisser son doigt pour tourner les pages. Bien qu’on y rencontre les mêmes problèmes que les autres lecteurs de magazine en ligne quand il s’agit de consulter de nombreux articles à la suite, l’interface elle-même est claire, le design est sobre, et on apprécie la présence d’une fonction de mise de côté des articles compatibles avec Pocket, Instapaper et Readability.


Verdict : Le design très clair et propre de Flipboard en fait certainement l’application à l’interface la plus agréable du genre, et c’est un véritable plaisir de s’en servir.

Note : 4/5

Image 10 : 10 alternatives à Google Reader

Zite

Zite est une autre application de lecture de magazine dont le principal intérêt est d’interagir avec vos comptes Google Reader et Twitter, ainsi qu’avec des flux de contenus prédéfinis. Une fois lancée, l’application tente d’en savoir plus sur vos goûts grâce aux flux et aux articles que vous consultez, afin de vous en proposer de nouveaux. À la manière de Pulse, Flipboard et des autres applications s’inspirant de magazines, la gestion de flux RSS n’est pas aussi poussée que pour des agrégateurs spécialisés, mais la mise en avant de contenus relatifs est intéressante.


Verdict : l’interface n’est pas forcément aussi travaillée que pour d’autres applications du même genre, mais la possibilité d’importer du contenu directement depuis Google Reader en fait une application intéressante.

Note : 3.5/5

Image 11 : 10 alternatives à Google Reader

Taptu

Le service Taptu prend une position un peu particulière, puisqu’il clame qu’il permet à ses utilisateurs de « jouer au DJ avec ses flux ». On s’y connecte avec le même compte qu’un réseau social, et il suffit ensuite de choisir des flux parmi ceux proposés ou d’importer les siens. Il est alors possible facilement de gérer la mise en page de ses flux. L’application Web propose également une interface plus traditionnelle, tandis que la version mobile est plus sophistiquée, présente les articles sous forme de « rubans » et peut être réorganisée et personnalisée.


Verdict : D’une manière générale, Taptu ressemble quelque peu à une version plus légère de Pulse, avec une présentation et une gestion très agréable. Il s’agit donc d’un service très intéressant, surtout si vous n’êtes pas un énorme consommateur de contenus et que vous avez assez peu de flux à gérer.

Note : 4/5

Image 12 : 10 alternatives à Google Reader

TinyTiny RSS

Les utilisateurs les plus bricoleurs et quelque peu aventureux voudront certainement s’essayer à TinyTiny RSS, un service qui permet à ses utilisateurs de créer leur propre système de lecture de flux RSS. Il s’agit d’un service auto-hébergé, ce qui signifie que vous devrez disposer de votre propre serveur Web pour le configurer et vous en servir. Cela vous permettra d’obtenir un agrégateur de flux RSS le plus adapté possible à votre utilisation du Web.


Verdict :
s’il se destine aux utilisateurs les plus chevronnés, TinyTiny RSS vous permet de façonner votre propre agrégateur de flux RSS. L’interface est quelque peu austère, mais le principe même d’un tel service est qu’il ne risque pas d’être fermé sommairement par son créateur.


Note :
3/5