13 ans plus tard, Spotify dégage enfin des profits

Spotify cherche à étendre son activité pour devenir incontournable dans le domaine des podcasts. Spotify affiche un bilan comptable positif pour la première fois depuis sa création, il y a treize ans. Fort de 96 millions d’abonnés payants, le géant du streaming musical souhaite désormais s’imposer dans le domaine des podcasts.

>> Spotify : vous n’aimez pas un artiste ? Bloquez-le !

La compagnie déclare ainsi : « pour la première fois dans l’histoire de l’entreprise, notre marge opérationnelle, notre résultat net, et notre flux de trésorerie sont tous positifs ». Si le bénéfice d’exploitation de Spotify a atteint les 94 millions €, l’entreprise se montre cependant prudente dans ses prévisions pour l’exercice 2019 : elle prévoit ainsi de perdre entre 200 et 300 millions €.

Le « simple » streaming de musique ne suffit plus au géant suédois. Ce dernier souhaite devenir leader dans le domaine très porteur des podcasts. Les pertes annoncées s’expliquent probablement par le fait que Spotify compte s’agrandir en faisant plusieurs acquisitions pendant l’année. La première de celles-ci est Gimlet, une startup new-yorkaise qui crée des podcasts narratifs.