Accueil » Actualité » 20 nouvelles lunes de Saturne découvertes, donnez leur un nom !

20 nouvelles lunes de Saturne découvertes, donnez leur un nom !

Jupiter détenait jusqu’à présent le record du nombre de lunes orbitant autour d’une planète du système solaire, mais avec les 20 nouvelles lunes tournant autour de Saturne récemment découvertes, c’est désormais la géante aux anneaux qui reprend la première place du podium.

Une équipe d’astronome du Carnegie Institution de Washington, dirigée par Scott S. Sheppard, vient d’annoncer la découverte de 20 nouvelles lunes orbitant autour de Saturne. Ils ont pour cela utilisé les données du télescope Subaru de l’observatoire du Mauna Kea à Hawaii.

Cela porte donc à 82 le nombre de lunes confirmées tournant autour de la géante gazeuse. Jupiter n’en comptant que 79 découvertes à l’heure actuelle, cela fait de Saturne la planète possédant le plus de lunes de notre système solaire, au moins jusqu’aux prochaines découvertes.

Image 1 : 20 nouvelles lunes de Saturne découvertes, donnez leur un nom !

20 nouvelles lunes de Saturne qui n’ont pas encore de nom

Chacune de ces nouvelles lunes mesure entre 2 et 4 km. 17 d’entre-elles tournent en orbite rétrograde, les trois dernières orbitant donc de manière prograde, c’est à dire dans le même sens de rotation que Saturne. Elles se situent par ailleurs à des distances particulièrement éloignées de leur planète, ce qui les place toutes dans le groupe des satellites irréguliers) de Saturne.

Quand les lunes de Saturne prennent la pose ensemble

Sur le schéma ci-dessus, les lunes en rouge (groupe Nordique, orbite rétrograde) et vert (groupe Celte, inclinaison d’environ 36°) mettent trois ans à réaliser une orbite complète, tandis que les deux lunes prograde (groupe Inuit, inclinaison d’environ 46°) en bleu réalisent un tour complet en deux ans.

https://carnegiescience.edu/sites/carnegiescience.edu/files/resize/Scott%20Sheppard%20Saturnian%20Prograde%20Moon%20Comparison-500x199.jpg

Les astronomes suspectent que ce groupe de lunes extérieures ait pu se former à partir d’une seule grande lune qui s’est disloquée par le passé. Cette supposition est particulièrement valable pour le groupe de lunes rétrogrades qui pourraient s’être détachées d’une ou plusieurs lunes plus grandes. Les corps en orbite rétrograde sont en effet souvent le résultat de chocs violents : les morceaux envoyés sur des orbites irrégulières suite à une collision sont ensuite recapturés par la planète autour de laquelle ils orbitent.

Encelade : une lune qui possède des briques organiques indispensables à la vie

A l’heure actuelle, ces nouvelles lunes n’ont pas encore de nom. Le groupe d’astronome propose d’ailleurs à tout un chacun de faire des propositions en les tweetant avec le hashtag #NameSaturnMoons en en citant @SaturnLunacy. Seule contrainte : leur nom doit être en rapport avec le groupe mythologique (nordique, celte ou inuit) auquel elles appartiennent. Les illustrations et vidéos sont les bienvenues.

Source : Carnegie Science