Facebook sert-il à quelque chose ?

2 : S’inscrire pour accéder au site 3 : Attention au respect de la vie privée 4 : Facebook et la publicité ciblée 5 : Adhérer à un groupe, à un événement 6 : Des applications fun ou ... stupides 7 : Facebook facilite le relationnel 8 : Phénomène de mode ... ou pas

Le phénomène Facebook

facebook homepageSi vous aimez tuer le temps sur le Web, vous faire de nouveaux contacts, participer à des discussions sans queue ni tête, découvrir de nouvelles applications ou encore faire des blagues à vos amis, alors vous allez adorer Facebook !

Il ne faut toutefois pas se leurrer : si Facebook connaît bien actuellement une croissance exceptionnelle et concentre un formidable intérêt, le site n’est pas encore au niveau d’un MySpace par exemple (plus de 200 millions d’inscrits). Et malgré sa valorisation délirante (on parle de la somme astronomique de 15 milliards de dollars depuis que Microsoft est entré dans son capital), Facebook demeure le phénomène du moment. Rien ne dit en effet que dans les mois qui viennent un nouvel acteur ne rendra pas ringarde toute la stratégie Facebook !

Le million, le million !

sarkozy facebookLa croissance de Facebook au niveau mondial est exponentielle. Aujourd’hui plus de 50 millions d’internautes sont inscrits sur ce trombinoscope géant, dont à peu près 700000 français (difficile de donner un chiffre vraiment précis). D’ici peu Facebook devrait donc gagner son millionième inscrit en France, une manière pour le réseau de faire encore parler de lui. La version française, qui pourrait bien accélérer encore les choses, ne devrait par ailleurs désormais plus tarder. Rendez-vous pour cela avant la fin de l’année.

Il convient toutefois de relativiser certains chiffres et le sérieux du site. Ainsi on dénombre aujourd’hui 50 Jacques Chirac et 49 Kurt Cobain inscrits, sans parler des 23 Ayrton Senna ! Il en va ainsi de n’importe quelle célébrité. D’une manière générale, gare à l’usurpation d’identité, que vous soyez connu ou non !

Pour ou contre Facebook ?

À l’origine Facebook était un service en ligne destiné aux étudiants américains. Désormais accessible dans le monde entier à n’importe qui (mais toujours pas en français), le site déclenche les passions. Certains ne jurent désormais plus que par Facebook et y passent des heures chaque jour, d’autres le trouvent tout simplement sans intérêt.

À travers ce dossier nous allons voir si Facebook mérite ou non ce déchainement de passions, s’il « le vaut bien ». Analyse un peu décalée du phénomène …

Sommaire :

  1. Le phénomène Facebook
  2. S’inscrire pour accéder au site
  3. Attention au respect de la vie privée
  4. Facebook et la publicité ciblée
  5. Adhérer à un groupe, à un événement
  6. Des applications fun ou ... stupides
  7. Facebook facilite le relationnel
  8. Phénomène de mode ... ou pas