Ils sont contre Wikipédia

wikipédia encyclopédiePlusieurs universités américaines arborent depuis peu, dans leur médiathèque, un panneau qui présente le logo de Wikipédia affublé de la mention « Just say no to Wikipedia » (dites juste non à Wikipédia).

Cette affiche a pour but d’inciter les élèves à ne pas se rendre sur l’encyclopédie libre pour leurs travaux universitaires, notamment à cause des imprécisions et des erreurs que l’on trouve dans les articles du site.

La fiabilité mise en cause

Malgré ses efforts, Wikipédia ne parvient toujours pas à se défaire de cette mauvaise image acquise avec le temps. Les professeurs et universités sont de plus en plus nombreux à dénigrer l’encyclopédie en ligne, à tel point que certaines écoles américaines incitent ouvertement leurs élèves à ne pas l’utiliser. Trois points sont à l’origine de cette campagne : la première est que l’encyclopédie n’est pas assez exacte, et contient encore beaucoup d’erreurs et d’imprécisions, notamment à cause du fait que tout le monde puisse éditer la plupart des articles. La deuxième critique vient du constat que les élèves utilisent trop souvent Wikipédia comme seule source d’information. Enfin, la troisième est que l’encyclopédie est accessible, modifiable et reproductible trop simplement pour justifier un véritable travail de recherche.

Ces professeurs, lassés de la solution du « tout Wikipédia », préconisent donc un retour à des méthodes plus traditionnelles. Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia, a indiqué pourtant il y a peu que son encyclopdie a atteint un niveau suffisant pour être utilisé pour des travaux simples par les étudiants. Cet avis n’est pas partagé par toutes les écoles, aux États-Unis comme en France.

Notre avis : le chemin est encore long pour que Wikipédia, qui n’a toujours pas réglé de manière efficace ces problèmes sur ses articles, soit enfin reconnu comme une source fiable et digne de confiance.