Hacking : les 15 plus gros piratages de l’histoire

1 : Le hacking, toute une histoire 2 : Quelques hackers célèbres 3 : Le phreaking, la première dérive 4 : Blue Box, le phreaking se démocratise 5 : Détournement de lignes, Mitnick à l’oeuvre 6 : Kevin Mitnick s’introduit au Pentagone 7 : L'apparition des communications brouillées 8 : La création du premier ver 9 : Un jeu avec le FBI et une traque de 17 mois 10 : Le plus gros casse virtuel 11 : La capture de Mitnick, bataille de hackers 12 : À 16 ans, il infiltre la NASA 14 : La rafle du New York Times 15 : DVD Jon, un hacker anti DRM 16 : Le vol du code source de Windows 17 : Un vol à 245 millions pour Dassault 18 : Le hacking aujourd’hui

Il voulait en savoir plus sur les OVNIS

Gary McKinnon HackerDepuis l’affaire de Roswell et de la zone 51, un nombre incalculable de rumeurs courent sur l’armée américaine et le fait que celle-ci cache certaines choses à propos d’une forme de vie extra-terrestre. Fantaisie pour certains, affaire sérieuse pour les autres, toujours est-il que le débat reste ouvert. Ce débat, un écossais de 39 ans a voulu y apporter sa propre réponse. Comment ? Tout simplement en allant se servir sur les ordinateurs de l’armée…

Gary McKinnon est un hacker britannique animé par la curiosité, comme tous les autres de son genre. Il ne cherche pas forcément à devenir célèbre, simplement à assouvir sa curiosité. Une curiosité qui est d’ailleurs sans limite, puisqu’il va rapidement se faire connaître pour avoir commis ce que certains qualifient aujourd’hui de « plus grande attaque informatique contre des sites militaires de tous les temps ».

La curiosité qui mène à la prison

Persuadé que l’armée nous cache certains détails concernant les OVNIS, il décide entre 2001 et 2002 de s’introduire dans un des ordinateurs de la NASA. On retrouve ensuite des traces de son passage dans des machines appartenant à l’armée, à la marine, au ministère de la Défense, à l’armée de l’air et au Pentagone. En tout, il pénètre illégalement 97 machines, toujours à la recherche d’informations sur d’éventuelles soucoupes volantes.

Le gouvernement américain ne tarde pas à se liguer contre cet homme, et à se lancer à sa poursuite. Il est arrêté une première fois en 2002 avant d’être relâché sans qu’aucune charge soit retenue contre lui, par manque de preuve. Une nouvelle arrestation a lieu en 2005, et il est cette fois relâché sous caution, et dépossédé de son droit d’accéder à Internet. S’il est extradé aux États-Unis, il risque une peine pouvant s’élever jusqu’à 70 ans de prison.

Sommaire :

  1. Le hacking, toute une histoire
  2. Quelques hackers célèbres
  3. Le phreaking, la première dérive
  4. Blue Box, le phreaking se démocratise
  5. Détournement de lignes, Mitnick à l’oeuvre
  6. Kevin Mitnick s’introduit au Pentagone
  7. L'apparition des communications brouillées
  8. La création du premier ver
  9. Un jeu avec le FBI et une traque de 17 mois
  10. Le plus gros casse virtuel
  11. La capture de Mitnick, bataille de hackers
  12. À 16 ans, il infiltre la NASA
  13. Il voulait en savoir plus sur les OVNIS
  14. La rafle du New York Times
  15. DVD Jon, un hacker anti DRM
  16. Le vol du code source de Windows
  17. Un vol à 245 millions pour Dassault
  18. Le hacking aujourd’hui