Hacking : les 15 plus gros piratages de l’histoire

1 : Le hacking, toute une histoire 3 : Le phreaking, la première dérive 4 : Blue Box, le phreaking se démocratise 5 : Détournement de lignes, Mitnick à l’oeuvre 6 : Kevin Mitnick s’introduit au Pentagone 7 : L'apparition des communications brouillées 8 : La création du premier ver 9 : Un jeu avec le FBI et une traque de 17 mois 10 : Le plus gros casse virtuel 11 : La capture de Mitnick, bataille de hackers 12 : À 16 ans, il infiltre la NASA 13 : Il voulait en savoir plus sur les OVNIS 14 : La rafle du New York Times 15 : DVD Jon, un hacker anti DRM 16 : Le vol du code source de Windows 17 : Un vol à 245 millions pour Dassault 18 : Le hacking aujourd’hui

Quelques hackers célèbres

Lamo Mitnick PoulsenKevin Mitnick :

Le plus célèbre, et certainement le plus doué des hackers de l’histoire. En 1981, alors qu’il n’a que 17 ans, il commence déjà à se faire remarquer en s’introduisant dans un central téléphonique, ce qui lui permet de rediriger les appels des abonnés à sa guise. C’est en 1983 qu’il connaît son premier coup d’éclat, mais aussi sa première détention, en s’introduisant dans un ordinateur du Pentagone. C’est ensuite que ses nouvelles récidives le feront poursuivre par le FBI. Il est aujourd’hui consultant en sécurité et a sa propre entreprise, Mitnick Security, mais a été condamné à 5 ans de prison dans les années 90.

Kevin Poulsen :

L’actuel rédacteur en chef du magazine Wired a autrefois été connu pour des activités bien différentes. Des 1983, alors qu’il n’a que 17 ans, ses premières intrusions dans différents réseaux lui causent quelques problèmes avec la justice américaine. Il continue ses activités illégales jusqu’à son arrestation par le FBI, en avril 1991. Il a été condamné en 1994 à près de 4 ans de prison ferme.

Adrian Lamo :

Cet homme est certainement celui qui a rendu fou le plus grand nombre d’administrateurs réseau. De Microsoft à Yahoo ! en passant par Sun Microsystems, MacDonald’s, Cingular, AOL ou encore le New York Times, on lui attribue toutes sortes d’intrusions et violations des systèmes de sécurité dans les entreprises. Il passe les protections avec une simplicité déconcertante : lors d’un passage dans l’émission NBC Nightly News, sur la chaine NBC, l’animateur lui demande de prouver ses talents devant la caméra. Il parvient alors à s’approprier un accès au réseau interne de la chaine en moins de cinq minutes. Aujourd’hui expert en sécurité, il jouit d’une liberté totale, après avoir été surveillé pendant plusieurs années par les autorités américaines.

John Draper HackerJohn Draper :

Mieux connu sous le nom de Cap’n Crunch, il a été l’un des premiers hackers de l’histoire. Ce pseudonyme lui vient d’une boîte de céréales, Captain Crunch, dans laquelle il découvre un sifflet offert en cadeau. En le manipulant, il découvre que ce sifflet permet de pirater une ligne téléphonique et de ne pas payer ses communications. Il suffit de produire un son précis dans le combiné pour que la méthode fonctionne. Il a été arrêté et condamné en 1976 à deux mois d’emprisonnement.

Sommaire :

  1. Le hacking, toute une histoire
  2. Quelques hackers célèbres
  3. Le phreaking, la première dérive
  4. Blue Box, le phreaking se démocratise
  5. Détournement de lignes, Mitnick à l’oeuvre
  6. Kevin Mitnick s’introduit au Pentagone
  7. L'apparition des communications brouillées
  8. La création du premier ver
  9. Un jeu avec le FBI et une traque de 17 mois
  10. Le plus gros casse virtuel
  11. La capture de Mitnick, bataille de hackers
  12. À 16 ans, il infiltre la NASA
  13. Il voulait en savoir plus sur les OVNIS
  14. La rafle du New York Times
  15. DVD Jon, un hacker anti DRM
  16. Le vol du code source de Windows
  17. Un vol à 245 millions pour Dassault
  18. Le hacking aujourd’hui