Lenovo X300 : l’anti MacBook Air

1 : Introduction 2 : Une machine résolument professionnelle 3 : Le design du X300 : on ne peut pas plaire à tout le monde 4 : La connectique : presque parfait 6 : Le X300 de l'intérieur 7 : Le X300 et le sans fil 8 : Contre le MacBook Air en vidéo 9 : Un week-end avec le X300 10 : La partie logicielle 11 : Conclusion, mieux que le MacBook Air ?

Le X300 et l’interface personne-machine

Point fort des machines IBM, et maintenant des Lenovo, l’ergonomie et l’efficacité de l’interface personne-machine. Le clavier et les systèmes de pointage du X300 sont très bons.

Le clavier, IBM est toujours là

Le clavier du X300 est très efficace. Les touches ont une course un rien plus élevée que la majorité des portables et le touché de ce clavier est excellent (attention, c’est un avis subjectif). Il propose toutes les touches nécessaires à un usage quotidien et il y a même une touche Windows. Au niveau des raccourcis, Lenovo propose le réglage du son en accès direct (avec une touche lumineuse qui indique quand le son est coupé) et une série de raccourcis accessibles la touche Fn : réglages de la luminosité, la Thinklight, etc. Petit bémol, la touche Fn est placée à gauche du Ctrl.

Point de clavier rétroéclairé chez Lenovo, mais on dispose quand même de la Thinklight : c’est une lampe placée dans le haut de l’écran et qui éclaire le clavier. Pas aussi impressionnante que le clavier rétroéclairé, cette technologie a l’avantage de pouvoir éclairer une feuille, par exemple.

Le système de pointage

Lenovo propose deux systèmes de pointage indépendants sur le X300 : un trackpad et un trackpoint. Le premier est assez moyen, lent et imprécis. Le second, que les adeptes d’IBM adorent, est parfait. Ce petit bouton rouge qui donne tant de plaisir aux utilisateurs des Thinkpad est la seule solution qui permet de continuer à taper en guidant son pointeur. Les boutons gauche et droit sont évidemment doublés : en dessous du clavier, pour les adeptes du trackpoint et en dessous du trackpad pour les autres. Un bouton central (qui sert de molette) est placé entre les boutons du trackpoint.

Notons aussi, pour les personnes qui ont besoin de sécurité, d’un lecteur d’empreintes placé à droite du trackpad. Nous vous invitons à aller lire le dossier sur la biométrie pour comprendre les avantages de ce type de solution.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Une machine résolument professionnelle
  3. Le design du X300 : on ne peut pas plaire à tout le monde
  4. La connectique : presque parfait
  5. Le X300 et l’interface personne-machine
  6. Le X300 de l'intérieur
  7. Le X300 et le sans fil
  8. Contre le MacBook Air en vidéo
  9. Un week-end avec le X300
  10. La partie logicielle
  11. Conclusion, mieux que le MacBook Air ?