Les virus les plus destructeurs de l’histoire

1 : Introduction 2 : Les différentes formes de virus 3 : Morris, le tout premier ver 4 : Tchernobyl, le plus destructeur 5 : Melissa, le virus érotique 6 : I Love You, message d'amour piégé 7 : Nimda s'attaque aux serveurs 8 : Code Red, un ver venu de Chine 9 : Sobig, nouveau record d'infection 10 : Blaster : le million en deux jours 11 : Sober, une attaque en deux temps 13 : Netsky, la première guerre des virus 14 : Sasser, l'infection sournoise 15 : Cabir, virus sur téléphone portable 16 : Quand Sony utilise des rootkit 17 : Storm transforme votre ordi en zombie 18 : Une histoire en constante évolution

MyDoom, infiltration sur le P2P

Kazaa Screenshot downloadMyDoom a été l’un des premiers vers créés pour se répandre sur les réseaux P2P. Alors que ce programme est capable de se dupliquer et de s’envoyer automatiquement par e-mail, c’est pour sa présence grandissante sur le réseau de KaZaA qu’il a fait le plus parler de lui.

Il a été découvert le 26 janvier 2004, et est rapidement devenu le ver le plus rapidement propagé sur Internet, battant le record détenu par Sobig.

Kazaa en ligne de mire

MyDoom ver virusMyDoom dispose de deux moyens d’infection pour se propager : par la voie du courrier électronique, ou encore en attaquant le réseau de KaZaA. Une fois qu’il a infecté une machine, MyDoom tente de se reproduire en s’envoyant à tous les contacts de l’ordinateur infecté. Une de ses particularités est qu’il est polyglotte, et est donc capable d’envoyer ses messages en anglais mais aussi en français, entre autres. Il tente également de trouver une version de KaZaA installée sur la machine vulnérable, et se copie dans le répertoire de partage du logiciel. Il parvient ainsi à se propager très rapidement sur le réseau.

Après avoir assuré sa propagation, MyDoom lance plusieurs actions sur la machine hôte. Il ouvre d’abord une porte dérobée sur le port 3127, ce qui permet notamment de donner un accès total à la machine à une personne distante. Ensuite, il est programmé pour lancer une attaque par déni de service sur le site du groupe SCO à partir du 1er février 2004. Plus tard, une variante du ver visera également le site de Microsoft dans ses attaques.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les différentes formes de virus
  3. Morris, le tout premier ver
  4. Tchernobyl, le plus destructeur
  5. Melissa, le virus érotique
  6. I Love You, message d'amour piégé
  7. Nimda s'attaque aux serveurs
  8. Code Red, un ver venu de Chine
  9. Sobig, nouveau record d'infection
  10. Blaster : le million en deux jours
  11. Sober, une attaque en deux temps
  12. MyDoom, infiltration sur le P2P
  13. Netsky, la première guerre des virus
  14. Sasser, l'infection sournoise
  15. Cabir, virus sur téléphone portable
  16. Quand Sony utilise des rootkit
  17. Storm transforme votre ordi en zombie
  18. Une histoire en constante évolution