Les virus les plus destructeurs de l’histoire

1 : Introduction 2 : Les différentes formes de virus 3 : Morris, le tout premier ver 4 : Tchernobyl, le plus destructeur 5 : Melissa, le virus érotique 6 : I Love You, message d'amour piégé 7 : Nimda s'attaque aux serveurs 8 : Code Red, un ver venu de Chine 9 : Sobig, nouveau record d'infection 10 : Blaster : le million en deux jours 11 : Sober, une attaque en deux temps 12 : MyDoom, infiltration sur le P2P 13 : Netsky, la première guerre des virus 14 : Sasser, l'infection sournoise 15 : Cabir, virus sur téléphone portable 17 : Storm transforme votre ordi en zombie 18 : Une histoire en constante évolution

Quand Sony utilise des rootkit

Sony BMG rootkitEn 2005, Sony a défrayé la chronique dans le monde de la sécurité. Alors que les majors mènent une bataille acharnée contre le piratage et pour la protection de leurs œuvres musicales, Sony va employer une méthode pour le moins douteuse pour protéger ses créations.

La marque va en effet inclure un rootkit dans ses disques, qui va avoir le rôle de gérer les DRM.

La maladresse de Sony

C’est en octobre 2005 que Mark Russinovitch, expert en sécurité, découvre la présence d’un programme peu habituel sur les CD audio de marque Sony. En effet, l’expert découvre que le disque, une fois inséré dans un PC, installe un rootkit sur le disque dur afin que celui-ci empêche le piratage du média. À aucun moment Sony ne prévient clairement de l’utilisation d’une telle méthode pour protéger sa musique, et cette décision va finalement avoir des conséquences bien plus dramatiques que celles attendues.

Outre son travail de gestion des droits numériques, ce rootkit a également pour effet de masquer la présence de tous les fichiers et dossier dont le nom commence par l’expression $sys$. Bien entendu, et sachant cela, il n’a pas fallu bien longtemps pour que des développeurs de virus créent des programmes malveillants qui vont tirer partie de cette chance inespérée. En effet, cette protection de fortune offerte par le rootkit de Sony permettait à n’importe quel virus de devenir invisible.

Très rapidement, Sony a été obligé de rappeler de nombreux disques, et de diffuser des excuses publiques !

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les différentes formes de virus
  3. Morris, le tout premier ver
  4. Tchernobyl, le plus destructeur
  5. Melissa, le virus érotique
  6. I Love You, message d'amour piégé
  7. Nimda s'attaque aux serveurs
  8. Code Red, un ver venu de Chine
  9. Sobig, nouveau record d'infection
  10. Blaster : le million en deux jours
  11. Sober, une attaque en deux temps
  12. MyDoom, infiltration sur le P2P
  13. Netsky, la première guerre des virus
  14. Sasser, l'infection sournoise
  15. Cabir, virus sur téléphone portable
  16. Quand Sony utilise des rootkit
  17. Storm transforme votre ordi en zombie
  18. Une histoire en constante évolution