Les virus les plus destructeurs de l’histoire

1 : Introduction 2 : Les différentes formes de virus 3 : Morris, le tout premier ver 4 : Tchernobyl, le plus destructeur 5 : Melissa, le virus érotique 6 : I Love You, message d'amour piégé 7 : Nimda s'attaque aux serveurs 9 : Sobig, nouveau record d'infection 10 : Blaster : le million en deux jours 11 : Sober, une attaque en deux temps 12 : MyDoom, infiltration sur le P2P 13 : Netsky, la première guerre des virus 14 : Sasser, l'infection sournoise 15 : Cabir, virus sur téléphone portable 16 : Quand Sony utilise des rootkit 17 : Storm transforme votre ordi en zombie 18 : Une histoire en constante évolution

Code Red, un ver venu de Chine

Code Red verLe 13 juillet 2001, un nouveau type de ver fait son apparition sur Internet. Il s’attaque aux serveurs de type Microsoft IIS, et a pour but de s’infiltrer sur ceux-ci afin d’en prendre le contrôle.

Bien que l’auteur de ce ver n’ait jamais été découvert, il doit tout de même son nom, Code Red, à sa probable origine chinoise. En effet, une de ses particularités est de remplacer la page d’accueil des sites qu’il infecte par le message « Hacked by Chinese ! » (Piraté par des Chinois !).

Le virus qui voit rouge

Code Red a pour but d’infecter les sites Internet plutôt que les utilisateurs. Il se borne donc à s’installer sur un serveur IIS vulnérable, et à rechercher de nouveaux serveurs vulnérables du même type pour en faire de nouveaux hôtes. Mais ce n’est pas sa seule fonction… Outre le remplacement de la page d’accueil des sites infectés par un message personnel, le ver attend alors 20 à 27 jours avant de lancer une attaque par déni de service (DoS). Ce genre d’attaque consiste à submerger un serveur de requêtes au point que ce dernier ne soit plus capable de répondre. Parmi les adresses visées, la plus récurrente a été celle du site de la Maison Blanche.

Le créateur de ce virus n’a jamais été identifié. Toutefois, l’entreprise eEye, spécialisée en sécurité, affirme de son côté que le ver aurait été lancé depuis Makati City, aux Philippines, soit le lieu de naissance du ver I Love You.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les différentes formes de virus
  3. Morris, le tout premier ver
  4. Tchernobyl, le plus destructeur
  5. Melissa, le virus érotique
  6. I Love You, message d'amour piégé
  7. Nimda s'attaque aux serveurs
  8. Code Red, un ver venu de Chine
  9. Sobig, nouveau record d'infection
  10. Blaster : le million en deux jours
  11. Sober, une attaque en deux temps
  12. MyDoom, infiltration sur le P2P
  13. Netsky, la première guerre des virus
  14. Sasser, l'infection sournoise
  15. Cabir, virus sur téléphone portable
  16. Quand Sony utilise des rootkit
  17. Storm transforme votre ordi en zombie
  18. Une histoire en constante évolution