Hadopi : Il ne faut pas boycotter les artistes !

SNEPNous vous présentions il y a peu la liste des 52 artistes unis pour soutenir le projet de loi “Création et Internet” (Hadopi), qui a pour but de lutter contre le téléchargement illégal.

Mais voilà, le SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique) prend assez mal que certains internautes aient lancé un mouvement de boycott envers ces mêmes artistes, et réagit assez vertement sur son blog Demainlamusique.

Un débat houleux

« Quel est ce débat dans lequel certains internautes tellement courageux qu’ils sont anonymes appellent à boycotter les artistes qui ont osé manifester une position favorable au texte ? », s’interroge Hervé Rony, du SNEP, dans un billet intitulé “Quand des internautes dérapent”. En effet, après l’annonce et la publication du nom de plusieurs artistes favorables au projet de loi “Création et Internet”, quelques internautes ont appelé au boycott pur et simple de ces mêmes artistes.

« Que certains considèrent que la mobilisation d’artistes est celle d’un club de milliardaires est donc insupportable. Où est le débat, où est la juste discussion ? Où est la démocratie ? Nulle part. » Les mots employés par Hervé Rony sont durs, et traduisent la colère du SNEP face à la réaction de plusieurs internautes devant ce projet de loi et les artistes qui le soutiennent. Il parle ainsi de « messages inacceptables » ou encore d’« attaque à la limite de l’injure et de la grossièreté. » « Il en va du respect du travail des artistes quels qu’ils soient, quelque soit leur notoriété et l’état de leur compte en banque, et du respect du travail de tous ceux et celles qui dans les labels et ailleurs travaillent aux côtés des artistes », précise-t-il.

Pour sûr, ce projet de loi ne manque pas de provoquer de vives réactions de part et d’autre. Et vous, êtes-vous plutôt pour un boycott de ces artistes, ou au contraire trouvez-vous leur action juste et raisonnée ?