Upgrader son portable en 9 leçons

2 : Etape 1 : Utiliser les ports USB 3 : Etape 2 : le PCMCIA puis l'ExpressCard 4 : Etape 3 : augmenter l'autonomie 5 : Etape 4 : de la mémoire pour qu'il ne "RAM" plus 6 : Etape 5 : une baie qui recèle bien des usages 7 : Etape 6 : plus d'espace, toujours plus 8 : Etape 7 : AZERTY, QWERTY... 9 : Etape 8 : booster l'expérience de jeu 10 : Etape 9 : au coeur de l'ordinateur

Une évolution en 25 ans

Dans les années 80, le tranportable

Depuis sa création en 1982, l’ordinateur portable a connu de multiples évolutions. À l’origine, il pesait un peu plus de 11 kilogrammes et offrait un écran de 5 pouces. Plus les années s’écoulèrent et plus il passa de transportable à portable. Mais alors que les bricoleurs du monde entier se délectaient de pouvoir modifier matériellement leurs machines fixes, les propriétaires de PC portables étaient contraints d’utiliser leur PC dans leurs configurations d’origine.

Une deuxième vie pour le portable

Plus de 25 ans après l’Osborne 1, premier « portable », on peut dire que l’informatique a bien changé. Il est désormais possible et surtout facile de modifier quelques pièces de son ordinateur portable. C’est d’ailleurs une chance lorsque l’on sait qu’aujourd’hui, la majorité des ventes de machines informatiques est détenue par les ordinateurs portables. Ergonomie, performances, autonomie, une dizaine d’améliorations sont réalisables. On notera néanmoins que certaines étapes peuvent être plus délicates que d’autres. Ce dossier va donc dans l’ordre croissant en fonction du degré de complexité des manipulations.

Sommaire :

  1. Une évolution en 25 ans
  2. Etape 1 : Utiliser les ports USB
  3. Etape 2 : le PCMCIA puis l'ExpressCard
  4. Etape 3 : augmenter l'autonomie
  5. Etape 4 : de la mémoire pour qu'il ne "RAM" plus
  6. Etape 5 : une baie qui recèle bien des usages
  7. Etape 6 : plus d'espace, toujours plus
  8. Etape 7 : AZERTY, QWERTY...
  9. Etape 8 : booster l'expérience de jeu
  10. Etape 9 : au coeur de l'ordinateur