Une autre facture à 40 000 euros chez Orange

La 3G chez Orange réserve décidément bien des surprises à ses utilisateurs. Cette fois, il s’agit du gérant d’une petite entreprise qui a eu la surprise de recevoir une facture de 40 000 euros pour avoir utilisé son abonnement 3G en Roaming depuis l’Espagne sans se renseigner sur les éventuels coûts bien plus élevés qu’en France.

L’abonné ignorait le coût à l’étranger

Nous vous parlions hier de la facture de près de 46 000 euros, pour laquelle Orange a précisé que le propriétaire aurait en réalité dépassé son forfait de près de 150 Go, dont le tiers en roaming. Aujourd’hui, c’est une nouvelle affaire de ce type qui fait surface, avec un nouveau chef d’entreprise qui a reçu cette fois-ci une facture de 39 500 euros. C’est l’utilisation de son forfait depuis l’Espagne, sans avoir pris connaissance auparavant de la tarification spéciale à l’étranger, qui est responsable d’une telle facture. Le client de l’opérateur affirme en effet ne pas s’être renseigné sur le prix pratiqué en Espagne, et ne pas avoir reçu d’avertissement de la part d’Orange quant à sa consommation anormalement élevée.

« France Télécom ne m’a envoyé aucune alerte », proteste ainsi ce chef d’entreprise, surpris d’une telle facture, affirmant avoir perdu ainsi un mois de chiffre d’affaires. Cette affaire ne manque pas de mettre en lumière le flou autour des différents forfaits 3G chez Orange, puisque c’est la deuxième fois cette semaine qu’un client se plaint d’une facture astronomique. Si la responsabilité des utilisateurs quant à leur forfait est évidente, il reste la question de savoir si l’opérateur se doit ou non de prévenir un client qui montrerait une consommation anormalement élevée de son forfait.