Une ville anglaise offre le Net à ses habitants

C’est Noël avant l’heure pour les habitants de Swindon. Le conseil municipal de cette ville du sud de l’Angleterre a décidé d’offrir leur connexion Internet à ses presque 200 000 habitants. Il ne s’agit pas de livrer une box dans chaque foyer mais bien d’ouvrir un réseau Wi-Fi auquel chacun d’eux pourra se connecter sans débourser le moindre centime.

Cette initiative n’est pas l’oeuvre d’un FAI bienveillant, mais bien celle des autorités locales qui ont participé à la création d’une entreprise pour l’occasion. Mêlant intérêts privés et public (la ville détient 35% du capital), la Digital City UK se chargera de déployer son réseau baptisé «Signal» dès le mois prochain pour une livraison courant avril selon le calendrier des travaux.

Les limites du gratuit

Ce service gratuit contient pourtant certaines limites. A la manière d’un abonnement 3G, la municipalité devrait définir prochainement ce qu’elle entend par «usage limité», en d’autres termes le nombre de mégaoctets disponibles par usager. Au-delà, un système d’abonnement classique sera proposé mais Digital City UK le promet nettement moins cher que les FAI britanniques.

Quant au financement de ce projet, évalué à 1,1 million d’euros, il devrait être assuré par le surplus d’abonnements mais aussi par le service de surveillance CCTV, très en vogue Outre-manche. Dans tous les cas, le modèle imagine à Swindon fait grand bruit dans la presse britannique. A tel point que d’autres villes se disent prêtes à suivre l’exemple de la Digital City UK.