Le groupe Facebook anti-trisomique fait polémique en Italie

Le principal site de protestation

C’est un véritable tollé qu’a déclenché en Italie le groupe Facebook « jouer au tir à la cible avec les enfants trisomiques ». 

Des réactions en chaine

Avec plus de 1700 membres, le groupe montrait en page d’accueil la photo d’un bébé trisomique signalé de la mention « idiot ». Il proposait « une solution facile et amusante pour se débarrasser de ces créatures immondes : les utiliser comme cible, mobile ou fixe, dans les centres de tirs. » Le groupe n’a pas tardé à faire parler de lui dans les plus hautes sphères de l’État. La ministre de l’Égalité des chances n’a pas tardé à réagir en dénonçant « un acte indigne de la part de personnes civilisées, inacceptable et dangereux. »

La contestation est également montée de Facebook. De nombreux groupes ont dénoncé le premier, allant même jusqu’à rassembler pas loin de 37 000 membres. La police a signalé ce groupe à Facebook qui n’a pas mis longtemps à réagir. Il n’est aujourd’hui plus du tout accessible aux internautes. En revanche, les sites de protestations le sont toujours.