Internet incognito : rester anonyme sur le Web

1 : Un sujet brûlant 2 : Ne laissez pas de trace 3 : Utilisez le réseau Tor 4 : Cryptez vos données

Le cas Odebian

Enfin, il était impossible de conclure ce dossier sans citer la récente distribution Linux Odebian. Cette initiative de la ligue Odebi se pose clairement contre la loi Loppsi, qui prévoit notamment de permettre à la police de s’introduire dans des ordinateurs pour les besoins d’une affaire, allant du simple délit au crime grave.

Un Linux contre Loppsi

Odebian est donc une distribution Linux basée sur la célèbre Debian, connue pour ses nombreux dérivés (dont Ubuntu fait d’ailleurs partie). Il s’agit d’un système dit Live, c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin d’être installé sur un ordinateur pour fonctionner, mais peut démarrer depuis un CD ou une clé USB. Son principe est simple, puisqu’il s’agit de garantir à l’utilisateur un anonymat total sur Internet. Pour cela, presque toutes les solutions détaillées dans ce dossier sont réunies dans le système : l’utilisation du réseau Tor, la suppression des données personnelles lors de la navigation, ou encore le cryptage des données sont au rendez-vous.

« Le but est que l’internaute soit sûr que sa vie privée sera respectée, que les logiciels mouchards prévus par la Loppsi ne marcheront pas, que le surf soit anonyme », explique Aurélien Boch, porte-parole de la ligue Odebi. Ce système est pour l’instant en version de test, mais peut être téléchargé et utilisé par n’importe qui. Pour l’instant, l’heure est surtout à l’appel aux contributions, afin d’améliorer le système pour le rendre le simple possible et qu’il soit utilisable par n’importe qui, dans n’importe quelles circonstances.

Sommaire :

  1. Un sujet brûlant
  2. Ne laissez pas de trace
  3. Utilisez le réseau Tor
  4. Cryptez vos données
  5. Le cas Odebian