Musique gratuite en ligne : le meilleur du streaming audio

Près de quatre ans après l’arrivée de Spotify dans le secteur, le paysage du streaming musical à sensiblement évolué. Une chose est certaine : l’ère du streaming gratuit illimité est bel et bien terminée.

1 : Deezer 2 : Spotify 3 : Grooveshark 4 : Soundcloud 5 : Ils n’ont jamais confirmé : Jiwa et LastFM 7 : Amazon Music et Google Music, deux solutions à surveiller

Ils ont disparu : iMeem, Musiline, MusicMesh

iMeem

iMeem était une plateforme sur le même principe que Deezer et GrooveShark. Fondée en 2003 par d’anciens employés de Napster, il devient en 2007 le premier site proposant les catalogues des quatres maisons de disques majeures aux États-Unis (Warner, Sony, EMI et Universal). Racheté par MySpace en décembre 2009, redirigeant instantanément l’adresse du site vers son propre portail : ce fut la fin d’iMeem.

Musiline

Lancé par le groupe Lagardère, Musiline était une offre d’écoute de musique en ligne gratuite peu originale. Son système de radio intuitive et de playlists sortait à peine du lot, vite repris par Deezer et autres Jiwa. Aucun service de téléchargement, pas de formule payante pour retirer des bénéfices et un catalogue relativement pauvre ont eu raison du site qui ferme ses portes fin 2009.

MusicMesh

Plus tourné vers le concept que vers une réelle solution d’écoute en ligne, MusicMesh proposait une belle interface à la navigation intuitive basée sur la recherche d’artistes. En entrant le nom d’un artiste, le site présentait des choix similaires à l’utilisateur. Intégrant les vidéos des clips pour chaque morceau, MusicMesh était logiquement limité en termes de catalogue. Qualité du son et des vidéos ont fini par achever l’idée, pourtant intéressante.

Sommaire :

  1. Deezer
  2. Spotify
  3. Grooveshark
  4. Soundcloud
  5. Ils n’ont jamais confirmé : Jiwa et LastFM
  6. Ils ont disparu : iMeem, Musiline, MusicMesh
  7. Amazon Music et Google Music, deux solutions à surveiller