L’Amiga ressuscité est enfin disponible

L’Amiga version 2012Plus rien n’arrête Commodore : après avoir ressuscité le Commodore 64, le constructeur qui a trouvé une seconde jeunesse depuis l’année dernière, s’attaque à l’Amiga. Cette marque mythique de l’informatique des années 80 s’apprête donc bel et bien elle aussi à revivre.

Commodore a choisi pour cela un form factor proche de celui de la version précédente du Mac mini : une petite boite carrée de 20 centimètres de côté et d’un peu plus de 7 centimètres d’épaisseur. Le modèle est disponible en noir ou en version argentée. 

Le prix de la nostalgie

Le constructeur propose d’acheter simplement le boitier muni d’un lecteur Blu-ray à 345 dollars ou bien de choisir une configuration complète à 2 495 dollars. Cette dernière inclut un processeur quadruple coeur Intel i7 à 3,5 GHz, une carte graphique NVIDIA GeForce GT 430, 16 Go de RAM, un lecteur Blu-ray et un disque dur de 1 téraoctet.

Enfin, l’ensemble tourne sous Commodore OS, une version modifiée de Linux qui promet de reproduire l’expérience de l’ancien OS. Le constructeur surfe bien évidemment beaucoup sur la nostalgie, comme peut le montrer cette vidéo détaillant ce système d’exploitation.

Commodore Amiga