Free vs Youtube : l’UFC Que choisir s’en mêle enfin

Le 19 novembre dernier, l’UFC Que Choisir a réalisé une enquête en ligne (.pdf) auprès de 16 254 internautes au sujet de la qualité de leur connexion Internet et des difficultés qu’ils peuvent rencontrer sur des sites de vidéos en ligne.

Parmi les internautes ayant répondu à l’enquête, 75 % sont abonnés à Free quand 3 % ont une ligne Bouygues Telecom, 5 % une ligne Numéricable, 9 % une ligne Orange, 7 % une ligne SFR et 1 % une ligne OVH. L’association de consommateur affirme qu’elle s’attendait à ce que l’échantillon soit « très majoritairement » composé par des abonnés de Free mais que l’objectif était justement « de faire le point sur les problèmes rencontrés par les abonnés de Free ».

En effet, les résultats sont loin d’être positifs pour Free. Ainsi, 84 % des abonnés de l’opérateur se disent insatisfaits de la qualité de leur accès à Youtube quand les abonnés d’Orange ou SFR ne sont que 47 et 46 % à se plaindre de leur connexion vers le site de streaming. Néanmoins, le service de vidéo de Google n’est pas le seul concerné puisque les abonnés Free reprochent également la lenteur de leur accès à Dailymotion (22 %) ou aux sites de télévision de rattrapage de TF1 (25 %), France Télévision (22 %) ou M6 (25 %). Les abonnés Free interrogés sont ainsi 63 % à estimer avoir des « problèmes réguliers » avec la télévision de rattrapage quand ils ne sont que 53 % chez Bouygues Telecom, 50 % chez SFR ou 51 % chez Orange.

En conclusion de son enquête, l’UFC Que Choisir demande que l’Arcep soit saisie sur la question de l’interconnexion entre Free et Google pour ne pas brider les internautes dans leur accès à Youtube. L’association de consommateurs appelle également à un contrôle accru de la qualité du réseau et du dimensionnement de son infrastructure au moyen de la mise en place d’un « observatoire de la qualité de services ». Une initiative déjà lancée par l’Arcep mais que l’UFC juge « insuffisante » puisqu’elle n’englobe pas les réseaux mobiles et qu’elle serait trop dépendante des opérateurs.