Samsung vs Apple : nouvelle victoire judiciaire pour le camp Galaxy

Nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose Apple à Samsung. Alors que le coréen a fait appel de sa condamnation en août dernier à payer 1 milliard de dollars à Apple, voici que la juge Lucy Koh a statué auprès de la cour fédérale de Californie que la violation de brevets de la part de Samsung n’était pas volontaire.

Cette décision pourrait avoir de lourdes conséquences sur la condamnation de Samsung. En considérant que Samsung avait de bonnes raisons de penser que ses actes étaient légaux, la juge remet en cause la volonté de nuire de Samsung, et va ainsi à l’encontre de la décision du jury rendue en août. Notons qu’elle a du même coup refusé à Apple d’accéder à sa demande d’aggraver la peine en considérant les violations volontaires de brevets, de même qu’elle a refusé à Samsung le nouveau procès que la marque demandait.

Il faut toutefois rappeler que le verdict rendu par le jury n’a pas été annulé, et en théorie, Samsung doit toujours 1,049 milliard de dollars à Apple (environ 777 millions d’euros). Ces derniers éléments pourraient toutefois pousser la juge à revenir sur cette somme et à l’alléger quelque peu au final.