Le hacker d’iPad écope de 3 ans de prison

Andrew Aueenheimer, 27 ans, ancien membre du groupe de hackers Goatse Security, vient d’être condamné à trois ans de prison. Il avait participé à l’attaque d’une faille de sécurité de l’opérateur AT&T en 2010, qui a conduit au vol de d’adresses mail et de données personnelles de près de 120 000 possesseurs d’iPad.

Ce résident de l’Arkansas a en effet fait partie du groupe qui a mené l’attaque, en juin 2010, sur les serveurs d’AT&T. Cette attaque faisait suite à la découverte d’une faille dans les serveurs de l’opérateur, qui leur a permis d’utiliser un outil spécifique permettant de télécharger des données sans autorisation sur ces mêmes serveurs. L’outil en question cherchait en réalité à deviner le numéro ICC, une suite de 19 à 20 chiffres uniques qui lie chaque iPad à sa carte SIM (si celui-ci est compatible 3G). Chaque numéro correctement deviné permettait aux hackers d’accéder aux informations du possesseur de l’iPad en question.

Auernheimer a également été condamné à 73 162 dollars de dommages-intérêts qu’il devra rembourser à AT&T. Il n’est pas le seul de son groupe à s’être fait pincer. En 2011, un autre hacker impliqué dans cette attaque, Daniel Spitler, a plaidé coupable et attend toujours sa sentence.

Retrouvez toute l’actualité iPad sur notre page dédiée.