Facebook interdit la roulette russe virtuelle et les suicides de comptes

Avec sa plateforme ouverte à une large communauté de développeurs, Facebook ne manque pas d’applications loufoques. Pourtant, la dernière en date, nommée Social Roulette, a été supprimée du site. Reprenant le principe de la roulette russe, elle proposait aux membres du réseau social de jouer, et d’avoir une chance sur six de voir leur compte supprimé définitivement.

Le principe du « jeu » est aussi simple que celui de la célèbre roulette russe. Chaque membre du réseau peut tenter sa chance une fois par jour. Si le compte survit, un simple message avec un lien est posté sur son profil. Mais s’il fait le mauvais tirage, c’est son compte Facebook qui est supprimé avec tout ce qu’il contient : message, photos, etc.

Si le principe était surtout de procurer une certaine montée d’adrénaline aux utilisateurs las de Facebook, le réseau social a assez mal vu la possibilité selon laquelle ses membres pourraient supprimer leur compte pour s’amuser. Résultat, si le site existe toujours, l’application a été bloquée par Facebook. « Cela nous a pris quatre heures pour créer ce projet, et cela a pris quatre heures à Facebook pour en bloquer la clé API et restreindre nos accès à la création d’applications », commente Kyle McDonald, co-créateur de l’application.