Prism : Edward Snowden aurait piégé des agents de la NSA

Six mois après les premières révélations sur l’affaire Prism qui a permis à la NSA et au FBI d’accéder aux informations privées des utilisateurs des principaux services Internet dans le monde, l’agence Reuters révèle la façon dont Edward Snowden y a eu accès.

On savait déjà qu’Edward Snowden, le lanceur d’alerte ayant divulgué des documents classifiés sur le programme Prism au Guardian et au Washington Post, travaillait en tant que prestataire pour la NSA au moment où il a pu accéder aux documents confidentiels. D’après les informations publiées par l’agence Reuters ce jeudi, ces informations auraient en fait été obtenues par Edward Snowden en utilisant les accès d’entre 20 et 25 de ses collègues.

« Snowden peut avoir convaincu entre 20 et 25 de ses collègues au centre régional des opérations d’Hawai de lui donner leurs accès et mots de passe en lui disant qu’il en avait besoin pour son travail d’administrateur système », écrit ainsi l’agence Reuters, s’appuyant sur une source. D’après une autre source de l’agence, plusieurs de ces employés auraient été depuis interrogés par des agences gouvernementales et mis à pied. 

Edward Snowden est actuellement réfugié en Russie o ù il a reçu un asile temporaire le 31 juillet dernier. Il est par ailleurs inculpé d’espionnage et d’utilisation illégale de biens gouvernementaux par les États-Unis.