Arrêt de Windows XP : Microsoft met en garde ses utilisateurs

Dans quelques mois, Microsoft stoppera tout support de Windows XP. Cela ne veut pas dire que le système d’exploitation va subitement s’arrêter de fonctionner : vous pourrez toujours l’utiliser, mais il n’y aura plus aucune mise à jour ni de patch de sécurité.

En conséquence, Microsoft craint que l’OS devienne la cible préférée des cyberdélinquants. C’est ce que relate le site 01net, dans un entretien avec Bernard Ourghanlian, directeur technique chez Microsoft France. Si Redmond a continué à mettre à jour son système d’exploitation depuis sa sortie en 2001, la sécurité de celui-ci risque fort de devenir rapidement obsolète à compter d’avril 2014. « Il faut rappeler que XP a été conçu à la fin du XXe siècle, une époque où les menaces étaient faibles. De fait, il ne peut faire face aux attaques actuelles. » déclare
Bernard Ourghanlian. Bien évidemment, on peut voir dans ces propos la volonté de la part de Microsoft de pousser les utilisateurs à migrer vers Windows 8 / 8.1. Ce à quoi Microsoft rétorque « Ça fait partie du jeu […] Mais, pour l’heure, il s’agit d’alerter de menaces réelles que nous ne pourrons plus contrer. »

Windows XP étant toujours employé par 31,24 % des utilisateurs (source : Net Applications), il y a donc fort à parier que les hackers s’en prennent de plus en plus aux failles de l’ancien OS, plutôt que de s’attaquer à Windows 7 ou 8. Microsoft rappelle au passage que, même si le navigateur est à jour, il ne permet pas de repousser toutes les failles de sécurité. Un navigateur, ce n’est pas un antivirus. Dans quelques mois, deux possibilités s’offriront donc à vous si vous continuez à utiliser Windows XP : soit faire appel à une suite de sécurité complète (et espérer que les éditeurs continuent de traiter les prochaines failles découvertes sous XP), soit faire migrer vers un OS plus récent.