Performances 4G : Free Mobile bon dernier selon DegroupTest

DegroupTest, spécialiste de la mesure des débits Internet et mobile, livre ses premiers résultats en matière de 4G. Ces mesures interviennent quelques jours seulement après les annonces fracassantes de Free Mobile, aussitôt suivies par Bouygues, Orange et SFR. Le bilan s’avère plutôt flatteur pour la 4G d’Orange et, sans surprise, délicat pour Free.

Le 3 décembre, le groupe de Xavier Niel a annoncé qu’il étendait la 4G à tous ses forfaits, sans augmentation de prix et pour un volume de data de 20 Go. Cette annonce a alors forcé ses concurrents à réagir.

Les résultats sont sans équivoque. Mauvais sur la 3G, Free affiche un bilan aussi faible en 4G ou il est limité à 700 antennes (chiffre au 1er décembre). Selon DegroupTest sa moyenne de débits descendants n’est que de 16,7 Mb/s. A titre d’exemple les débits de Bouygues et SFR sont en moyenne de 22 Mb/s. C’est Orange qui domine cette catégorie, nettement avec un débit flatteur de 32,58 Mb/s en moyenne.

Free Mobile : 20 Go de data mais un débit en retrait

Le bilan est, sans surprise, identique sur les débits montants. Les opérateurs historiques affichent des moyennes assez proches (comprises entre 9,1 et 10,43 Mb/s). Free arrive, lui, bien derrière avec une 4G presque 50% plus lente et un débit de 5,13 Mb/s.

Ces données, semblent difficilement contestables puisqu’elles sont le résultat de près de 21 000 mesures effectuées grâce à l’application mobile DegroupTest.

En définitive, plus qu’à Free, l’annonce de Xavier Niel semble avoir profité aux consommateurs… des opérateurs historiques. Puisque ceux-ci peuvent désormais accéder à une 4G moins chère sans avoir à subir les débits de Free Mobile.

Lire : Free Mobile : la 4G à 19,99€, mais avec quel réseau ?