Des applications de chirurgie esthétique pour enfant créent la polémique

Les magasins d’applications mobiles regorgent de jeux et programmes accessibles aux enfants. Cela peut aller de l’incontournable Candy Crush à des titres plus complexes, comme des jeux de chirurgie esthétique. « Plastic Surgery & Plastic Doctor & Plastic Hospital Office for Barbie Version » mettait en scène une pauvre jeune fille souffrant d’un surpoids tel « qu’aucun régime ne peut l’aider » à en croire la description de l’application. Les développeurs proposent donc aux enfants de recourir à la chirurgie esthétique pour la rendre « mince et belle », toujours selon la description.

Dans une interface colorée, bistouris et liposuccion seront le quotidien des apprentis chirurgiens à partir de 9 ans qui vont tenter de transformer une jeune fille en poupée Barbie, se formant dès le plus jeune âge au culte de la conformité à certains modèles de « beauté ».

Les réactions n’auront pas tardé à se faire entendre sur le réseau social Twitter, d’où le compte de l’association Everyday Sexism (@EverydaySexism) a lancé un mouvement demandant aux utilisateurs d’envoyer de nombreux messages offusqués en mentionnant le compte @iTunes. Suite à cette levée de boucliers (plus de 800 retweets), Apple a alors décidé de retirer l’application de son magasin. Mais l’App Store n’est pas le seul à faire les frais de ces retombées médiatiques, puisqu’une initiative similaire a été lancée pour un jeu de la même trempe sur le Google Play Store, Plastic Surgery.