Edward Snowden : neuf mois de révélations

1 : Le programme Prism 2 : L'espionnage des communications des Français 3 : La surveillance des cartes bancaires 4 : Les méthodes de phishing de la NSA 5 : L'interception des SMS partout dans le monde 6 : Les écoutes téléphoniques diplomatiques 7 : XKeyscore : le moteur de recherche espion de la NSA 8 : La surveillance des applications mobiles 9 : La surveillance des ordinateurs non connectés au Net 11 : Le piratage de câbles sous-marins

L’espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo

Des SMS, des mails, des données récoltées depuis certaines applications, des géolocalisations, il ne manquait à la NSA que des images des individus surveillés. Le Guardian révélait le 27 février dernier que l’agence américaine, ainsi que le GCHQ, son homologue britannique, avait piraté des millions de webcams appartenant aux utilisateurs de Yahoo.

D’après les documents fournis par Edward Snowden au Guardian, le GCHQ britannique et la NSA auraient en effet intercepté les images de webcam de plus de 1,8 million d’utilisateurs de Yahoo à travers le monde en l’espace de six mois en 2008. Une fois récoltées, ces images étaient ajoutées à la base de données de la NSA et du GCHQ, exploitables à l’aide du programme XKeyscore.

Ce programme d’interception d’images tirées de webcam, baptisé Optic Nerve (nerf optique), aurait débuté dès 2008 et aurait continué au moins jusqu’en 2012. Il capturait une image tirée de chaque webcam surveillée toutes les cinq minutes et, utilisé avec un système de reconnaissance faciale, aurait permis de repérer des personnes recherchées par la NSA ou le GCHQ. Afin d’accéder aux données émises par les webcams, le Guardian affirme que « Optic Nerve était basé sur la collecte d’information par l’énorme réseau de connexions de câbles du GHCQ, qui était alors analysé et intégré aux systèmes fournis par la NSA ».

Suite aux révélations du Guardian, Yahoo s’est indigné de l’existence d’un tel programme. « Ces révélations, si elles sont avérées, représentent un nouveau niveau de la violation de la vie privée de nos utilisateurs qui est complètement inacceptable », a ainsi indiqué Yahoo au Guardian. L’entreprise appelle également les gouvernements à « réformer les lois sur la surveillance », partout à travers le monde.

Sommaire :

  1. Le programme Prism
  2. L'espionnage des communications des Français
  3. La surveillance des cartes bancaires
  4. Les méthodes de phishing de la NSA
  5. L'interception des SMS partout dans le monde
  6. Les écoutes téléphoniques diplomatiques
  7. XKeyscore : le moteur de recherche espion de la NSA
  8. La surveillance des applications mobiles
  9. La surveillance des ordinateurs non connectés au Net
  10. L'espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo
  11. Le piratage de câbles sous-marins