Edward Snowden : neuf mois de révélations

1 : Le programme Prism 2 : L'espionnage des communications des Français 4 : Les méthodes de phishing de la NSA 5 : L'interception des SMS partout dans le monde 6 : Les écoutes téléphoniques diplomatiques 7 : XKeyscore : le moteur de recherche espion de la NSA 8 : La surveillance des applications mobiles 9 : La surveillance des ordinateurs non connectés au Net 10 : L'espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo 11 : Le piratage de câbles sous-marins

La surveillance des cartes bancaires

Des cartes de créditLe 15 septembre 2013, le magazine allemand Der Spiegel révélait que la NSA espionnait les transactions bancaires effectuées par plusieurs compagnies de cartes de crédit comme VISA ou MasterCard.

Alors que le secret bancaire est normalement protégé juridiquement, la NSA aurait en effet espionné les paiements, les transactions et les retraits de nombreux individus grâce au programme « Follow the money » (suivez l’argent). Un espionnage qui aurait eu pour intérêt de mettre en relation plusieurs individus en « collectant, analysant et ingérant les données de transaction des principales associations de cartes de crédit, en se concentrant sur des régions spécifiques ». Parmi les régions ciblées, le magazine Der Spiegel cite le Moyen-Orient, l’Afrique, mais aussi l’Europe. Au total, ce seraient 180 millions d’opérations qui auraient été intégrées à Tracfin, la base de données financière de la NSA, dont 84 % de transactions par cartes de crédit.

Parmi les autres données récoltées dans Tracfin figurent également certaines informations du réseau mondial interbancaire financier (SWIFT), utilisé pour échanger des informations de manière sécurisée par la plupart des banques du monde.

L’objectif de la NSA, avec le programme « Follow the money », serait de pouvoir récupérer le plus d’informations possible afin d’obtenir « un portrait complet d’un individu, y compris ses déplacements, ses contacts et ses habitudes de communication ». Si la NSA semble récupérer le plus d’informations possible, elle ne serait intéressée et n’analyserait que les données bancaires de personnes « sensibles politiquement ».

Sommaire :

  1. Le programme Prism
  2. L'espionnage des communications des Français
  3. La surveillance des cartes bancaires
  4. Les méthodes de phishing de la NSA
  5. L'interception des SMS partout dans le monde
  6. Les écoutes téléphoniques diplomatiques
  7. XKeyscore : le moteur de recherche espion de la NSA
  8. La surveillance des applications mobiles
  9. La surveillance des ordinateurs non connectés au Net
  10. L'espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo
  11. Le piratage de câbles sous-marins