Edward Snowden : neuf mois de révélations

1 : Le programme Prism 2 : L'espionnage des communications des Français 3 : La surveillance des cartes bancaires 4 : Les méthodes de phishing de la NSA 5 : L'interception des SMS partout dans le monde 6 : Les écoutes téléphoniques diplomatiques 8 : La surveillance des applications mobiles 9 : La surveillance des ordinateurs non connectés au Net 10 : L'espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo 11 : Le piratage de câbles sous-marins

XKeyscore : le moteur de recherche espion de la NSA

Si le programme Prism a été le premier dévoilé par Edward Snowden, c’est le programme XKeyscore qui est le plus utilisé par la NSA et permet aux analystes de l’agence de faire leurs recherches parmi les millions de données collectées.

Révélé en juillet 2013 par plusieurs publications à travers le monde comme le Guardian, der Spiegel, le Sydney Morning Herald ou O Globo, XKeyscore est utilisé depuis 2007 par l’agence américaine afin de récolter « presque tout ce qu’un utilisateur fait sur Internet », d’après un article du Guardian du 31 juillet 2013. Il s’agirait d’un programme permettant aux analystes de « rechercher, sans autorisation préalable, à travers d’immenses bases de données contenant les emails, les discussions en ligne et les historiques de navigation de millions d’individus ». Il suffirait, pour ce faire, d’entrer l’adresse e-mail, le nom ou le numéro de téléphone d’un individu, pour avoir accès à toutes ses communications stockées dans la base de données. C’est ce programme qui serait utilisé par les agents de la NSA afin de pouvoir exploiter les millions de données recueillies de diverses façons. Les serveurs du programme XKeyscore seraient ainsi au nombre de 700 localisés dans 150 sites à travers le monde.

Dans les documents révélés par Edward Snowden, la NSA affirme avoir utilisé le programme XKeyscore pour capturer 300 terroristes à travers le monde. Interrogée par le Guardian, la NSA explique néanmoins que « l’accès à XKeyscore, comme tous les outils d’analyse de la NSA, est limité au personnel en ayant demandé l’accès pour leurs tâches assignées. De plus, il y a de nombreuses vérifications techniques, manuelles et hiérarchiques au sein du système pour éviter qu’il soit utilisé à mauvais escient ». Enfin, les contenus ne resteraient quant à eux stockés sur les serveurs XKeyscore que trois à cinq jours quand les métadonnées le seraient pendant trente jours.

Sommaire :

  1. Le programme Prism
  2. L'espionnage des communications des Français
  3. La surveillance des cartes bancaires
  4. Les méthodes de phishing de la NSA
  5. L'interception des SMS partout dans le monde
  6. Les écoutes téléphoniques diplomatiques
  7. XKeyscore : le moteur de recherche espion de la NSA
  8. La surveillance des applications mobiles
  9. La surveillance des ordinateurs non connectés au Net
  10. L'espionnage de webcams des utilisateurs de Yahoo
  11. Le piratage de câbles sous-marins