Toujours sous Windows XP ? Nos conseils pour changer de PC

1 : Changer de Windows et de PC 2 : Conception 3 : Encombrement 4 : Processeur 5 : Mémoire vive 6 : Disque dur 8 : Carte graphique 9 : Autonomie

Ecran

Les constructeurs peuvent être moins regardants sur l’écran lors de la conception d’un PC portable d’entrée de gamme. Effet de mode, les affichages arborent des dalles brillantes surtout sur l’entrée de gamme. Si ce design flatte la rétine grâce à la brillance accrue des couleurs, les jeux de lumière dansant en reflets sur la surface de l’écran sont beaucoup moins plaisants. Pour éviter ce problème, il faut partir à la chasse à la dalle mate. Elles se font rares.

Quelle que soit la taille de la diagonale, il faut jeter un coup d’œil sur la définition de la dalle. Exprimée en pixels, c’est elle qui détermine la précision de l’affichage. En général, elle est de 1366 x 768 pixels sur des ordinateurs d’entrée de gamme. Plus la diagonale est grande et plus la définition doit être importante pour conserver un bon confort d’utilisation. Ainsi, un 17,3 pouces sera plus confortable en 1600 x 900 pixels.

Du tactile à moins de 500 euros ?

Dernier point : le tactile. Ce n’est pas parce que l’on jette son dévolu sur une machine peu onéreuse qu’elle ne peut pas adopter des technologies récentes. Asus propose ainsi un VivoBook S200E avec écran tactile pour 450 euros ou l’Aspire E1 d’Acer (500 euros). Le tactile permet aussi de renforcer l’écran grâce à la dalle en verre qui la protège. Attention tout de même aux reflets.

Bilan : peu de choix pour l’écran. Mis à part la diagonale et le tactile, on est face à une offre unifiée. Pour un usage sédentaire, on recommande tout de même un grand écran, plus confortable à l’usage.

Sommaire :

  1. Changer de Windows et de PC
  2. Conception
  3. Encombrement
  4. Processeur
  5. Mémoire vive
  6. Disque dur
  7. Ecran
  8. Carte graphique
  9. Autonomie