Faut-il craquer pour l’audio HD ?

2 : Quels sont les différents formats du son HD ? 3 : Où peut-on trouver des titres en audio HD ? 4 : Avec quels appareils peut-on écouter des titres en audio HD ?

Quel avantage par rapport au MP3 ?

Sur un même titre encodé en deux formats, le MP3 ne permet pas d’entendre des sons supérieurs à 18 kHzDepuis une dizaine d’années, le format MP3 s’est instauré comme format de prédilection pour l’écoute de musique dématérialisée. S’il a fait de nombreux progrès, notamment avec des taux de compression qui sont passés de 96 kbps à 192, voire 320 kbps, il n’en est pas moins un format altéré.

En effet, le format MP3 est un format de compression avec perte, c’est-à-dire que les sons produits ne sont pas fidèles à l’enregistrement initial. Ainsi, certains sons disparaissent directement de l’enregistrement. Par exemple, les fichiers MP3 ne permettent pas d’entendre de sons très aigus à une fréquence supérieure à 16 kHz, alors que l’oreille humaine peut entendre jusqu’à 20 kHz.

Lexique

Bits : De 16 à 32 pour un fichier sans perte, c’est la quantité d’informations présentes dans un échantillon donné. Plus le nombre sera haut, plus le nombre d’informations sera important et plus la qualité sonore sera précise. Le nombre de bits permet de fixer la dynamique sonore de l’enregistrement.

kHz : Il s’agit de l’unité permettant de mesurer la fréquence d’échantillonnage. Cette fréquence, associée au nombre de bits, permet de savoir combien de fois ce nombre de bits se retrouve dans une seconde. Ainsi, un fichier de qualité CD à 16 bits/44,1 kHz, contiendra 705 600 bits en une seconde par canal, soit un fichier de qualité 1411 kbps pour un fichier stéréo.

Compression audio : Le MP3, comme le WMA ou le AAC, est un fichier audio compressé. Concrètement, cela signifie que le fichier a été détérioré par rapport au fichier CD pour le rendre plus léger et plus facilement transportable. Un fichier compressé avec perte aura des niveaux sonores plus aplatis, des sons très aigus ou très graves qui disparaissent, voire même des artefacts de compression qui se traduisent par la disparition de certains sons.

Dans les formats audio, la compression permet d’obtenir des fichiers plus légers, pratiques à télécharger rapidement, mais parfois de moins bonne qualité. Plus le chiffre indiqué est faible, plus la qualité sera médiocre. Un format audio non compressé ou compressé sans perte aura donc davantage de profondeur, sera moins uniforme entre les notes les plus faibles et les plus fortes. Ainsi, un fichier MP3 compressé à 320 kbps sera de meilleure qualité qu’un fichier MP3 compressé à 96 kbps. On peut faire une analogie entre un fichier audio et un fichier vidéo. Tout comme la vidéo, un fichier audio compressé sera de moins bonne qualité, avec un son, ou une image, moins nette et des artefacts de compression plus ou moins voyants ou audibles, mais un poids plus réduit qu’un fichier HD. C’est là la principale différence entre les formats audio classiques et ceux qui sont compressés sans perte, alors appelés « lossless ».

Quelles différences entre le CD et l’audio HD ?

L’oreille humaine permet d’entendre parfaitement jusqu’à la qualité d’encodage sur CD, c’est à dire en 16 Bits à 44,1 kHz. À une fréquence d’échantillonnage plus importante, il devient bien plus difficile de repérer des différences de qualité entre deux sons identiques encodés à des fréquences différentes. Le théorème d’échantillonnage de Nyquist-Shannon indique qu’il est particulièrement difficile de déceler des sons à une fréquence d’échantillonnage supérieure à 40 kHz.

Néanmoins, certaines personnes seraient capables d’entendre des titres encodés à une fréquence supérieure. C’est le principe même de l’audio HD. Il s’agit de titres encodés à une fréquence et à un nombre de bits supérieur à celui du CD. On se rapproche alors de la qualité audio du master d’un album, c’est-à-dire sa version studio la plus parfaite, issue directement de l’enregistrement en studio, qui peut quant à elle monter jusqu’à 32 Bits à 192 kHz. Il existe de nombreux formats, physiques ou dématérialisés permettant d’écouter des fichiers en qualité audio HD. De même, de plus en plus de services commencent à se démarquer du tout MP3 et à proposer en version dématérialisée des fichiers en qualité CD, permettant alors de profiter au mieux d’un album tel qu’il était prévu à l’origine.

La vidéo (en anglais) ci-dessous permet de démontrer les différences de son entre un fichier compressé en Flac et un fichier MP3. L’auteur de la vidéo a utilisé deux extraits sonores identiques mais compressés différemment. Il a alors soustrait le son du MP3 à celui du Flac. Le son disponible à la fin de la vidéo est celui qui est alors enlevé lorsqu’un fichier Flac passe en MP3 :

Les différences entre le Flac et le MP3

Sommaire :

  1. Quel avantage par rapport au MP3 ?
  2. Quels sont les différents formats du son HD ?
  3. Où peut-on trouver des titres en audio HD ?
  4. Avec quels appareils peut-on écouter des titres en audio HD ?