Kit mains libres : interdits au volant dès le 1er juillet

Dès le 1er juillet 2015, les automobilistes roulant en France pourront être verbalisés s’ils sont contrôlés en train d’utiliser un kit mains libres au volant. Cette nouvelle réglementation sera également applicable aux deux roues, motorisés ou non.

Cette mesure faisait partie du nouveau plan de campagne de sécurité routière dévoilé en janvier dernier par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Il faisait suite aux mauvais chiffres des accidents mortels de la route, en recrudescence de 3,7 % par rapport à 2013.

Les résultats de nombreuses études ont expliqué que l’utilisation d’un kit mains libres diminue la concentration du conducteur de la même manière que s’il utilise son téléphone directement. Ainsi, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) déclarent que l’usage d’un téléphone ou dispositif mains libres au volant multiplie par trois le risque d’accident.

Les kits bluetooth sans oreillettes ne sont pas inquiétés.S’appuyant sur ces études, le gouvernement a donc décidé d’appliquer l’interdiction au volant« des écouteurs, des oreillettes ou des casques », qu’ils soient filaires ou Bluetooth. Dès le 1er juillet, les contrevenants s’exposeront à une amende de 135 euros et à un retrait de trois points sur leur permis de conduire.

Tout n’est pas interdit

En revanche, rien n’a été prévu pour les systèmes Bluetooth embarqués qui permettent d’avoir une conversation téléphonique via un micro installé dans l’habitacle et les haut-parleurs du véhicule, tout comme les kits Bluetooth des accessoiristes qui ne nécessitent aucune oreillette, mais sembleraient tout aussi dangereux si l’on se réfère à la baisse de concentration du conducteur lorsqu’il passe un appel.

Il existe donc quelques systèmes pour pallier cette nouvelle interdiction. Outre les dispositifs installés en première monte dans les véhicules, il est encore autorisé d’utiliser les modules Bluetooth à accrocher au pare-soleil, les adaptateurs allume-cigare émettant sur la bande FM ou encore les GPS Bluetooth capables de recevoir les communications d’un téléphone.

Ecoute la route