Le robot humanoïde de Google se déplace de mieux en mieux

Atlas, le robot humanoïde de Google, continue son apprentissage. Récemment, les ingénieurs du Florida Institute for Human & Machine Cognition lui ont appris à se déplacer sur un terrain accidenté constitué de parpaings. Après plusieurs tentatives et une succession d’erreurs, Atlas a acquis une habileté que peu de robots maîtrisent, marcher sur des obstacles sans se casser la figure.

Atlas a réussi à déplacer son poids

Atlasq se déplace de mieux en mieux

En vue de réussir cette performance, l’équipe a formé Atlas pour «sentir» un point particulier sur une surface irrégulière. Lorsque la situation se présente, le robot commence par tâter le terrain avec son pied. Ensuite, il avance prudemment, décale son poids afin de garder son équilibre et écarte les bras. Grâce à cette adaptation, la machine  a finalement traversé son parcours d’obstacles sans chuter.

Pour les humains, l’équilibre est commandé par l’oreille interne. Elle assure notre stabilité grâce à plusieurs récepteurs. Comme nous sommes tous différents, les aptitudes en la matière diffèrent également. Par exemple, les équilibristes sont plus doués que les autres. Afin d’ajuster leurs postures, les robots effectuent plusieurs milliers de calcul à la seconde. En plus de leur algorithme, leur réussite repose aussi sur la souplesse de leurs articulations. Grâce à l’impression 3D, les recherches sur les robots avancent rapidement.

>>> Lire aussi : Une chercheuse propose 5 nouvelles lois robotiques