L’un des premiers appareils photo Nikon a été vendu 406 000$

L’un des plus vieux appareils photo, le Nikon One, troisième modèle conçu par la société japonaise, a été vendu aux enchères pour le prix exorbitant de 406 000 dollars, soit plus que le double de sa valeur estimée.

Son histoire commence avec la compagnie Nippon kogaku K.K. fondée en 1917 pour devenir Nikon plus tard, lorsque celle-ci a commencé la production des lentilles, puis des pièces pour Canon en 1930. Mais, Nikon One n’a vu le jour qu’en 1948 et à l’époque, la série ne comptait qu’une centaine d’unités.

Un Nikon « MADE IN OCCUPIED JAPAN »

Il s’agit d’un appareil photo télémétrique interchangeable dont la lentille, la 50 mm f/2 est la 11e jamais produite par Nikon et qui s’est malheureusement endommagée. Pour un original qu’il est, l’appareil est encore bien préservé dans son étui en cuir double sangle.

>>> Guide d’achat : Comment choisir son appareil photo ? 

Néanmoins, le Nikon One ne pourra plus immortaliser aucun moment, puisque l’appareil utilise une taille particulière de pellicule que Nikon a depuis longtemps abandonnée. Enfin, l’inscription « MADE IN OCCUPIED JAPAN » est apposée sous le boîtier, une gravure témoignant du contexte historique dans lequel le boïtier a été fabriquée.

En tout cas, pour cet appareil photo historique, l’enchère a commencé à 90 000 $ pour rapidement atteindre les 180 000$ auxquels il avait été estimé et avant de voir son prix s’envoler. L’appareil photo vintage Nikon One a été adjugé pour la bagatelle de 406 000$.