Les États-Unis demandent aux touristes étrangers de décliner leur identité virtuelle

Le gouvernement américain commence à demander à ses futurs visiteurs de donner des informations sur leurs comptes privés Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux à l’arrivée sur le sol américain pour des raisons de sécurité. Si vous avez fait récemment une demande d’ESTA pour un futur voyage au Etats-Unis vous avez probablement remarqué cette question dont la réponse est pour le moment facultative.

En effet, depuis mardi dernier, les touristes étrangers arrivés via le programme de visa électronique en ligne sont invités à décliner leur identité virtuelle et donner d’autres détails à propos de leur présence sur la toile. Parmi ces options, un menu déroulant permet de choisir parmi une liste de plateformes telles que Facebook, Google+, Instagram, LinkedIn ou encore YouTube laissant ensuite la place pour y entrer le nom du compte utilisateur.

La nouvelle mesure vient du fait que Washington essaie d’améliorer la façon de filtrer des individus ayant des liens possibles avec des groupes terroristes. Une telle nouvelle n’a pas tardé de faire polémique notamment auprès d’associations représentant des entreprises comme Facebook, Google, Twitter débattant ainsi d’une menace planant sur les contrats de sécurités et de respect de la vie privée des utilisateurs des dits réseaux sociaux.