Opera dévoile Neon, son navigateur du futur

Le concept utilisé par les navigateurs web actuels correspond-il encore au Web actuel ? Les contenus ont évolué et la société norvégienne Opera Software donne un aperçu de ce que sera le navigateur du futur, avec Opera Neon.

Opera est l’un des navigateurs web les plus anciens puisque sa première version remonte à 1995. C’est donc le fruit de 20 ans d’expérience que la société norvégienne a mis mis en avant dans un navigateur qui s’adaptera au mieux aux contenus web actuels. « Les navigateurs Web d’aujourd’hui sont fondamentalement du dernier millénaire, un temps où le Web était plein de documents et de pages », a fait remarquer Krystian Kolondra, vice-président de l’ingénierie d’Opera.

> > > Lire aussi Android profite à son tour du VPN gratuit d’Opera

La page de démarrage d’Opera Neon affiche des icônes circulaires au centre. À gauche, une barre latérale dispose d’un lecteur vidéo, d’une galerie d’images et d’un gestionnaire de téléchargement, alors que la barre latérale droite regroupe les pages actives, qui peuvent être déplacées au centre. Opera Neon tourne avec le même moteur qu’Opera. Le nouveau navigateur permet d’afficher deux pages Web côte à côte. L’utilisateur peut visionner une vidéo tout en consultant une autre page.

Opera Neon n’est pas destiné à remplacer le navigateur phare de l’entreprise norvégienne, mais certaines de ces fonctionnalités pourraient être incluses dans Opera. « Avec le projet Opera Neon, nous voulons montrer aux gens notre vision de l’avenir du web », conclut Krystian Kolondra.

Opera Neon – Navigateur de bureau du futur