La NASA aurait encore trouvé des traces d’eau sur Mars

Curiosity rover, le robot de la NASA, continue sa série de découvertes depuis son arrivée sur Mars il y a quatre ans. Récemment, l’appareil a encore trouvé des indices sur la présence d’eau.

Les scientifiques en apprennent davantage sur l’histoire de Mars au fur et à mesure que Curiosity découvre de nouveaux indices dans l’espace. L’appareil avait trouvé des veines faisant penser à des lacs évaporés. Les dépôts minéraux suggérant également qu’il y avait de l’oxygène sur la planète. L’engin a commencé l’exploration d’une formation géologique depuis le début de l’année. Les analyses et les images de Curiosity laissent entendre que le site abriterait de la terre craquelée. Si l’information est confirmée, cela veut dire que de l’eau était présente sur les lieux, mais qu’elle s’est évaporée et que la situation climatique de Mars a changé.

Une formation naturelle qui confirme les données reçues

>>> Lire aussi Une énorme onde de gravité repérée dans l’atmosphère de Vénus

La surface en question date d’il y a 3 milliards d’années, mais elle a été préservée par des couches de sédiments qui sont tous devenus des roches stratifiées. D’après le blog de la NASA, l’érosion éolienne l’a exposée au voisinage d’une zone connue sous le nom de « Old Soaker », au pied du mont Sharp.

« Mars avait eu autrefois des lacs, ou au moins des conditions plus humides qu’aujourd’hui, si on se base sur les dernières données », a conclu l’agence spatiale américaine.