Rossignol et PIQ dévoilent les premiers skis connectés

Le premier ski connecté au monde a vu le jour grâce à un partenariat entre Rossignol et PIQ. Le premier a fourni le ski Hero Master tandis que le second y a intégré son capteur ROBOTTM. Le prototype embarque l’intelligence artificielle GAIA.

PIQ et Rossignol ont travaillé ensemble depuis plusieurs mois, mais ce n’est que très récemment qu’ils ont dévoilé le fruit de leur collaboration à l’ISPO 2017. Le prototype allie le savoir-faire des deux sociétés. Si Rossignol est spécialisé dans la production de Ski, PIQ est plus connu dans le domaine des capteurs destinés aux sportifs. Cette entreprise a même développé une intelligence artificielle pour les textiles de sport qu’elle a nommée GAIA. Les ingrédients étaient donc réunis afin de créer le premier ski connecté et intelligent au monde.

Une IA dans une paire de skis

L’intelligence artificielle a été construite sur un « machine-learning » multialgorithmique et a nécessité l’analyse d’une large quantité de données provenant de sportifs en action. Avec le capteur ROBOTTM, GAIA va fournir en temps réel de nombreuses données au skieur. Le sportif connaîtra sa vitesse, la force G dans les virages ou encore l’angulation grâce à un écran LED placé sur la fixation. Ces données aident à déceler les limites et les points qui nécessitent du travail.

Le matériel qui embarque les technologies de PIQ  est le produit phare de Rossignol, le Hero Master. Comme le déclare François Benaben, VP Sales, Marketing et Communication de Rossignol : « L’intégration de capteurs connectés PIQ ROBOTTM nous ouvre de nouvelles perspectives en termes d’enrichissement de l’expérience client en permettant de mieux analyser les performances du skieur ».

> > > Lire aussi Mieux que les voitures connectées, les bateaux connectés !