Formule-E : la prochaine génération de bolides envoie du lourd

Alors que les firmes se préparent à prendre le départ pour la course prévue se tenir à Brooklyn le 29 et 30 juillet, Spark Racing Technology a dévoilé un aperçu de ce que seraient les prochains bolides qui seront appelés à être alignés pour la saison 5 (2018-2019).

 Le design a été revisité donnant aux monoplaces 100% électriques un aspect futuriste. Mais l’aérodynamique n’a pas été laissée de côté pour autant. Le constructeur de châssis s’est même un peu inspiré de l’aéroscreen utilisé par Red Bull pour la conception du pare-brise présent.

Mais au-delà de l’aspect extérieur, l’évolution majeure se situe au niveau du châssis. Il sera délesté de 40 kg grâce à l’utilisation de matériaux plus légers. La capacité de la batterie embarquée pourra ainsi passer de 28 à 54 kWh. Et si les pilotes devaient auparavant changer de véhicule en milieu course, une seule voiture suffira durant les 45 minutes de compétition à partir de la saison 5.

Le prochain modèle répond au nom de SRT05e et il a été développé en collaboration avec le constructeur automobile italien Dallara. Il faut dire que Spark Racing Technology est présent en Formule E depuis 2014. Il avait fourni les dix équipes concurrentes avec le premier modèle dénommé SRT01.

> > > Lire aussi BMW débarque en Formule E