BeatsX : on craque (ou pas) pour les écouteurs Bluetooth ?

8/10
On aime
  • Le design
  • L'appairage magique avec la puce W1
  • La recharge rapide
On n’aime pas
  • Le son qui manque un poil de basses
  • Une autonomie un peu contraignante
Verdict :

Malgré un son qui gagnerait à avoir un peu plus de graves et une autonomie qu’il faudra surveiller de près, les BeatsX sont des écouteurs très réussis, beaux, pratiques et agréables d’utilisation. Tout a été plutôt bien pensé, et la puce W1 finira de convaincre les plus technophobes grâce à son appairage on ne peut plus simple, bien qu’elle ne dévoilera son véritable intérêt qu’à ceux qui disposent déjà d’un environnement Apple complet.

plus

En annonçant son iPhone 7, Apple avait fait une sorte de promesse auprès de ses utilisateurs, en évoquant du même coup la création d’une nouvelle puce, la W1 pour équiper ses propres écouteurs sans fil : les AirPods. Cette puce permet notamment de simplifier l’appairage à un appareil, et se retrouve depuis dans d’autres casques, y compris dans certains écouteurs de la marque « streetwear » d’Apple : Beats by Dr. Dre. Les premiers à en profiter sont donc les BeatsX, qui présentent en plus l’avantage d’être un peu moins chers que les AirPods.

5 raisons de craquer (ou pas) pour les BeatsX

Oui – Pour l’appairage avec la puce W1

C’est la principale nouveauté de ces nouveaux écouteurs de la marque Beats : les BeatsX incluent la puce W1 développée par Apple. Celle-ci présente donc un avantage principal : celui de simplifier grandement l’appairage avec vos différents appareils Bluetooth, pour peu que vous disposiez d’un environnement Apple qui soit correctement à jour.

Dès l’allumage, il suffit donc d’approcher les écouteurs de son iPhone sous iOS 10 pour voir apparaître une boîte de dialogue représentant les écouteurs reconnus. D’une simple pression sur le bouton « Connexion », l’appairage se lance automatiquement et s’effectue en quelques secondes. En bonus, les utilisateurs qui disposent de plusieurs appareils Apple connectés à un compte iCloud pourront profiter de ces écouteurs sur tous ces appareils sans avoir à effectuer l’appairage à nouveau. Ainsi, les BeatsX sont compatibles avec macOS Sierra pour Mac, avec iOS 10 pour iPhone, iPod touch et iPad, et WatchOS 3 pour Apple Watch.

Évidemment, les BeatsX peuvent être appairés avec des appareils sous Windows ou Android, il faudra alors passer par un processus plus classique (maintenir 5 secondes le bouton d’allumage pour passer en mode appairage), et on perd l’avantage de la puce W1.

Oui – Pour le design sobre et pratique

Beats déçoit rarement en matière de design, et les petits écouteurs du BeatsX ne font pas exception. Disponibles en quatre coloris (blanc, noir, gris ou bleu), les deux écouteurs sont reliés l’un à l’autre par un câble plat, qui traverse plusieurs modules fins aux formes arrondies sur lesquelles on retrouve ses différentes fonctions. Ainsi, l’un d’eux fait office de télécommande pour mettre en lecture ou en pause, baisser et monter le son, et dispose également d’un micro pour communiquer avec Siri et prendre les appels. Le deuxième cache le bouton d’allumage et le troisième renferme la batterie et la prise Lightning pour la recharge.

Une fois passés autour du cou, les deux écouteurs sont équipés d’un aimant qui permettent de les relier lorsqu’on ne les utilise pas, ce qui participe à la discrétion et à la sobriété générales de l’ensemble. Ajoutons à cela qu’ils sont légers et assez confortables, étanches et fournis avec des ailettes détachables pour assurer le maintien dans les oreilles, et on a une paire d’écouteurs qui s’adaptent à pratiquement tous les usages et pourra même convenir aux sportifs.

Oui – Pour le son correct

En plus d’être confortables, les BeatsX fournissent un son plutôt bon dans la plupart des situations, et une isolation correcte grâce aux embouts, les écouteurs étant livrés avec trois tailles différentes d’entre eux pour convenir à un maximum d’oreilles. On note toutefois des aigües particulièrement prononcés lors de l’écoute, par rapport à des graves qui semblent être légèrement en retrait. Rien de bien dramatique, mais les amateurs de gros son risquent de rester quelque peu sur leur faim.

Non – Pour l’autonomie bien mais pas top

Les BeatsX proposent une autonomie théorique de 8 heures avec un volume audio moyen. C’est correct pour ce type d’écouteurs, mais n’a rien de particulièrement exceptionnel, et il ne faudra donc pas oublier de vérifier qu’ils sont bien chargés avant de quitter la maison pour la journée. En outre, dès les premières minutes après la connexion des écouteurs à l’appareil, sans même avoir encore mis de musique, nous avons pu constater que la batterie se draine à vue d’oeil, ce qui est assez surprenant la première fois. Les écouteurs ont perdu près de 5% de batterie affichée à l’écran en environ une heure connectés à un iPhone, sans qu’aucune musique ne soit jouée. Mieux vaut ne pas oublier de les éteindre lorsqu’on ne les utilise pas et penser à les recharger régulièrement, ou la sanction risque de tomber sans appel.


Oui – Pour la recharge rapide

Heureusement, cette autonomie quelque peu contraignante a une contrepartie très intéressante : la charge très rapide des écouteurs, qui sont fournis avec un (très court) câble lightning. Il suffit de brancher les écouteurs pendant seulement 5 minutes à une source d’énergie pour profiter de deux heures d’autonomie théorique. Très pratique lorsqu’on se rend compte au moment de partir faire son footing qu’on a oublié de les brancher pendant la nuit. Dans le même ordre idée, il suffit de les laisser brancher entre 45 minutes et une heure pour profiter d’une charge complète.