Toyota annonce un semi-remorque qui roule à l’hydrogène

Il semble que le changement apporté par la technologie soit inévitable pour l’industrie du camionnage. Uber avait réussi à livrer une cargaison entière sans l’aide d’un conducteur humain tandis que Tesla veut lancer un semi-remorque électrique pour 2017. Même si Elon Musk continue de dire que le concept de véhicule roulant à l’hydrogène est « incroyablement stupide », ce n’est évidemment pas l’avis de Toyota qui pense construire une flotte de camion à piles à combustible.

Ce concept de semi-remorque a été présenté dans le cadre d’une étude de faisabilité commanditée par le port de Los Angeles. Le camion développe une puissance de 670 chevaux et embarque deux piles à combustible ainsi qu’une moteur électrique de 12 kWh. Le véhicule peut transporter jusqu’à 36 tonnes de marchandises tandis que l’autonomie est estimée à 350 km. En voulant passer à l’hydrogène, le port de Los Angeles veut surtout réduire ses émissions de gaz à effet de serre et profiter des nombreux points de ravitaillements implantés en Californie.

Même si Toyota a déjà beaucoup d’expérience dans les automobiles fonctionnant à l’hydrogène, Nikola Motor Company commence également à se faire un nom. La startup américaine vient de dévoiler un poids lourd du même gabarit qui roule à l’hydrogène avec une autonomie de 2000 kilomètres.

>>>Lire aussi : Ford dévoile une voiture hybride pour la police américaine