Une femme aurait été brûlée au second-degré par son bracelet Fitbit


Après les smartphones, les cigarettes électroniques et les hoverboards, les explosions de gadgets touchent désormais les bracelets connectés peuvent également exploser. Une utilisatrice américaine a en effet été brûlée au second degré après que son bracelet Fitbit a explosé. 

Dina Mitchell, une habitante de Milwaukee aux États-Unis a publié des photos de son poignet brûlé par son bracelet connecté. Les faits ont eu lieu alors que Dina lisait un livre. D’après l’utilisatrice, aucun indice ne laissait penser que le gadget allait exploser. Le bracelet ayant totalement brûlé et fondu, les médecins ont dû retirer des bouts de plastique à l’intérieur de ses blessures. Cela ne faisait que deux semaines que Dina portait son bracelet. 

On ignore encore les raisons de cette explosion. Fitbit a déclaré avoir pris contact avec Dina Mitchell et qu’une enquête était en cours. Toutefois, la compagnie veut rassurer ses utilisateurs en déclarant qu’aucun autre cas n’a été reporté et que leurs bracelets ne sont à priori pas dangereux. 

>>> Lire aussi : Son casque audio s’enflamme en fonctionnement